Scroll to navigation

LOCALE(7) Miscellaneous Information Manual LOCALE(7)

NOM

locale - Description de la gestion multilingue

SYNOPSIS

#include <locale.h>

DESCRIPTION

Les paramètres régionaux (ou locale, en anglais) constituent un ensemble de règles linguistiques et culturelles. Cela couvre des aspects tels que la langue utilisée pour les messages, le jeu de caractères, les conventions lexicographiques, etc. Un programme doit être capable de déterminer les paramètres de l'utilisateur et d'agir en conséquence pour être portable dans divers environnements culturels.

The header <locale.h> declares data types, functions, and macros which are useful in this task.

Les fonctions déclarées sont setlocale(3) pour définir les paramètres actuels et localeconv(3) pour obtenir des informations sur la mise en forme des nombres.

Il existe différentes catégories de paramètres régionaux qui peuvent être utiles à un programme. Elles sont déclarées en tant que macros. En les utilisant comme premier argument de la fonction setlocale(3), il devient possible de définir l'une de ces catégories à la régionalisation désirée :

Modification des réglages décrivant les formats (comme les adresses postales) utilisés pour décrire les régionalisations et les éléments relatifs à la géographie. Les applications ayant besoin de ces renseignements peuvent utiliser nl_langinfo(3) pour récupérer les éléments non normalisés comme _NL_ADDRESS_COUNTRY_NAME (nom de pays, dans la langue des paramètres régionaux) ou _NL_ADDRESS_LANG_NAME (nom de langue, dans la langue des paramètres régionaux) qui renvoient des chaînes comme « France » ou « français » (pour des paramètres régionaux relatifs à la France). (D’autres noms d’éléments sont dans <langinfo.h>.)
Cette catégorie définit les règles d’assemblage utilisées pour le tri et les expressions rationnelles, y compris les classes d’équivalence de caractères et les éléments d’assemblage multicaractères. Cette catégorie de paramètres régionaux modifie le comportement des fonctions strcoll(3) et strxfrm(3) qui permettent les comparaisons de chaînes dans l'alphabet régional. Par exemple, le eszett allemand est ordonné comme « ss ».
Cette catégorie définit l’interprétation des séquences d’octets comme des caractères (par exemple, caractères simples ou multioctets), classifications de caractères (par exemple, alphabétique ou numérique) et le comportement des classes de caractères. Sur les systèmes utilisant la glibc, cette catégorie détermine aussi les règles de translittération pour iconv(1) et iconv(3). Elle modifie le comportement des fonctions de manipulation et de classification de caractères, telles que isupper(3) et toupper(3), et celui des fonctions travaillant sur des caractères multioctets comme mblen(3) ou wctomb(3).
Modification des réglages relatifs aux métadonnées pour les paramètres régionaux. Les applications ayant besoin de ces renseignements peuvent utiliser nl_langinfo(3) pour récupérer les éléments non normalisés comme _NL_IDENTIFICATION_TITLE (titre du document actuel de paramètres régionaux) ou _NL_IDENTIFICATION_TERRITORY (territoire géographique auquel ce document de paramètres régionaux s’applique) qui pourraient renvoyer des chaînes comme « paramètres régionaux français pour la France » ou « France ». (D’autres noms d’éléments sont dans <langinfo.h>.)
Cette catégorie définit les règles de mise en forme utilisées pour les valeurs numériques monétaires. Elle modifie l'information renvoyée par localeconv(3) qui décrit la mise en forme habituelle des nombres, en accord avec des détails comme le point décimal ou la virgule décimale. Ces informations sont utilisées en interne par la fonction strfmon(3).
Cette catégorie modifie la langue utilisée pour afficher les messages et la saisie de réponses affirmatives ou négatives. La bibliothèque C de GNU contient les fonctions gettext(3), ngettext(3) et rpmatch(3) pour faciliter l'utilisation de ces données. Les fonctions de la famille GNU gettext obéissent aussi à la variable d'environnement LANGUAGE (contenant une liste de paramètres régionaux séparés par des deux-points) si la catégorie désigne un ensemble de paramètres régionaux valable autre que « C ». Cette catégorie modifie aussi le comportement de catopen(3).
Modification des réglages relatifs au système utilisé pour les mesures avec les paramètres régionaux (c’est-à-dire le système métrique ou les unités de mesure américaines). Les applications peuvent utiliser nl_langinfo(3) pour récupérer les éléments non normalisés comme l’élément _NL_MEASUREMENT_MEASUREMENT qui renvoie un pointeur vers un caractère qui vaut 1 (système métrique) ou 2 (unités de mesure américaines).
Modification des réglages décrivant les formats utilisés pour s’adresser aux personnes. Les applications ayant besoin de ces renseignements peuvent utiliser nl_langinfo(3) pour récupérer les éléments non normalisés comme _NL_NAME_NAME_MR (titre pour les hommes) ou _NL_NAME_NAME_MS (titre pour les femmes) qui renvoient des chaînes comme « monsieur » ou « madame » (pour des paramètres régionaux relatifs au français). (D’autres noms d’éléments sont dans <langinfo.h>.)
Cette catégorie définit les règles de mise en forme utilisées pour les valeurs numériques non monétaires — par exemple, le séparateur de milliers ou le séparateur décimal (un point dans la plupart des pays anglophones, mais une virgule dans beaucoup d'autres régions). Elle modifie les fonctions telles que printf(3), scanf(3) et strtod(3). Cette information peut aussi être lue avec la fonction localeconv(3).
Modification des réglages relatifs aux dimensions de la taille normalisée de papier (c’est-à-dire A4 ou US Letter). Les applications ayant besoin des dimensions peuvent les obtenir en utilisant nl_langinfo(3) pour récupérer les éléments _NL_PAPER_WIDTH et _NL_PAPER_HEIGHT non normalisés qui renvoient des valeurs int indiquant les dimensions en millimètre.
Modification des réglages décrivant les formats à utiliser pour les services téléphoniques. Les applications ayant besoin de ces renseignements peuvent utiliser nl_langinfo(3) pour récupérer les éléments non normalisés comme _NL_TELEPHONE_INT_PREFIX (préfixe international utilisé pour appeler les numéros selon les paramètres régionaux) qui renvoie une chaîne comme « 33 » (pour la France). (D’autres noms d’éléments sont dans <langinfo.h>.)
Cette catégorie définit les règles de mise en forme utilisées pour les valeurs d'heure et de date. Par exemple, la plupart des pays européens utilisent une horloge de 24 h, alors que les États-Unis utilisent une horloge de 12 h. Les paramètres de cette catégorie modifient les fonctions telles que strftime(3) et strptime(3).
Toutes les catégories ci-dessus.

Si le second argument de la fonction setlocale(3) est une chaîne de caractères vide, "", les paramètres régionaux par défaut sont déterminés selon les étapes suivantes :

1.
Si la variable d'environnement LC_ALL n'est pas NULL, sa valeur est utilisée.
2.
Si une variable d'environnement ayant le même nom que les catégories mentionnées ci-dessus n’est pas NULL, sa valeur est utilisée pour la catégorie en question.
3.
Si la variable d'environnement LANG n’est pas NULL, sa valeur est utilisée.

Les valeurs concernant la mise en forme numérique sont disponibles dans une structure lconv renvoyée par la fonction localeconv(3), déclarée de la manière suivante :


struct lconv {

/* Informations numériques (non monétaires) */
char *decimal_point; /* Séparateur décimal */
char *thousands_sep; /* Séparateur des milliers */
char *grouping; /* Chaque élément représente le nombre de
chiffres dans un groupe ; les éléments avec
les indices les plus hauts sont placés à gauche.
Un élément ayant la valeur CHAR_MAX signifie
qu'aucun regroupement ne peut plus être fait.
Un élément avec la valeur 0 signifie que
l'élément précédent est utilisé pour tous les
groupes restant à gauche. */
/* Les champs restants sont pour les informations monétaires */
char *int_curr_symbol; /* Les trois premiers caractères sont
un symbole monétaire ISO 4217.
Le quatrième est le séparateur,
le cinquième vaut « \0 ».
char *currency_symbol; /* Symbole monétaire régional */
char *mon_decimal_point; /* Séparateur décimal */
char *mon_thousands_sep; /* Identique à thousands_sep ci-dessus */
char *mon_grouping; /* Identique à grouping ci-dessus */
char *positive_sign; /* Signe des valeurs positives */
char *negative_sign; /* Signe des valeurs négatives */
char int_frac_digits; /* Chiffres fractionnaires internationaux. */
char frac_digits; /* Chiffres fractionnaires régionaux */
char p_cs_precedes; /* 1 si currency_symbol précède une
valeur positive, 0 s'il la suit */
char p_sep_by_space; /* 1 si une espace sépare currency_symbol
d'une valeur positive */
char n_cs_precedes; /* 1 si currency_symbol précède une
valeur négative, 0 s'il la suit */
char n_sep_by_space; /* 1 si une espace sépare currency_symbol
d'une valeur négative */
/* Positions des signes positifs et négatifs :
0 Parenthèses entourant la quantité et currency_symbol.
1 Le signe précède la quantité et currency_symbol.
2 Le signe suit la quantité et currency_symbol.
3 Le signe précède immédiatement currency_symbol.
4 Le signe suit immédiatement currency_symbol. */
char p_sign_posn;
char n_sign_posn; };

Extensions POSIX.1-2008 à l’interface de programmation de paramètres régionaux.

POSIX.1-2008 a normalisé de nombreuses extensions à l’interface de programmation de paramètres régionaux, à partir des implémentations qui sont d’abord apparues dans la version 2.3 de la bibliothèque C de GNU. Ces extensions sont conçues pour apporter une solution au problème des interfaces de programmation traditionnelles de paramètres régionaux qui s’intègrent mal aux applications en contexte multithread et aux applications devant gérer plusieurs paramètres régionaux différents.

Les extensions prennent la forme de nouvelles fonctions pour créer et manipuler les objets de paramètres régionaux (newlocale(3), freelocale(3), duplocale(3), uselocale(3)) et plusieurs nouvelles bibliothèques avec le suffixe « _l » (par exemple toupper_l(3)) qui complètent les interfaces de programmation traditionnelles dépendant des paramètres régionaux (par exemple toupper(3)) pour permettre d’indiquer un objet de paramètres régionaux qui devrait être pris en compte lors de l’exécution de la fonction.

ENVIRONNEMENT

La variable d'environnement suivante est utilisée par newlocale(3) et setlocale(3) et modifie donc tous les programmes régionalisés sans permission particulière :

Une liste de chemins, séparés par des deux-points (« : »), qui doivent être parcourus pour chercher des données de paramètres régionaux. Si cette variable est positionnée, seuls les fichiers particuliers de données de paramètres régionaux se trouvant dans LOCPATH et le chemin de paramètres régionaux par défaut du système sont utilisés ; les archives de paramètres régionaux existantes sont ignorées (consulter localedef(1)). Les fichiers particuliers compilés de données de paramètres régionaux sont cherchés dans des sous-répertoires qui dépendent des paramètres régionaux en cours. Par exemple, si en_GB.UTF-8 est utilisé pour une catégorie, les répertoires suivants seront parcourus dans cette ordre : en_GB.UTF-8, en_GB.utf8, en_GB, en.UTF-8, en.utf8 et en.

FICHIERS

/usr/lib/locale/locale-archive
Chemin habituel par défaut de l'archive des paramètres régionaux.
/usr/lib/locale
Chemin par défaut habituel des fichiers compilés particuliers de paramètres régionaux.

STANDARDS

POSIX.1-2001.

VOIR AUSSI

iconv(1), locale(1), localedef(1), catopen(3), gettext(3), iconv(3), localeconv(3), mbstowcs(3), newlocale(3), ngettext(3), nl_langinfo(3), rpmatch(3), setlocale(3), strcoll(3), strfmon(3), strftime(3), strxfrm(3), uselocale(3), wcstombs(3), locale(5), charsets(7), unicode(7), utf-8(7)

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <https://www.blaess.fr/christophe/>, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org> et Jean-Paul Guillonneau <guillonneau.jeanpaul@free.fr>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

9 octobre 2022 Pages du manuel de Linux 6.01