Scroll to navigation

PTHREAD_ATTR_SETSTACK(3) Manuel du programmeur Linux PTHREAD_ATTR_SETSTACK(3)

NOM

pthread_attr_setstack, pthread_attr_getstack - Définir ou obtenir les attributs de pile d'un objet d'attributs de thread

SYNOPSIS

#include <pthread.h>
int pthread_attr_setstack(pthread_attr_t *attr,
                          void *stackaddr, size_t stacksize);
int pthread_attr_getstack(const pthread_attr_t *attr,
                          void **stackaddr, size_t *stacksize);
Compiler et éditer les liens avec -pthreads.


Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consulter feature_test_macros(7)) :

pthread_attr_getstack(), pthread_attr_setstack() :

_POSIX_C_SOURCE >= 200112L

DESCRIPTION

La fonction pthread_attr_setstack() définit l'adresse et la taille de la pile dans l'objet d'attributs de thread auquel attr fait référence, à partir des valeurs indiquées par stackaddr et stacksize respectivement. Ces attributs indique l'emplacement et la taille de la pile qui doit être utilisée par un thread qui est créé en utilisant attr.

stackaddr devrait pointer vers l'octet adressable d'adresse la plus basse d'un tampon de stacksize octets, alloué par l'appelant. Les pages du tampon alloué devraient être accessibles en lecture et écriture.

La fonction pthread_attr_getstack() renvoie, respectivement dans les tampons pointé par stackaddr et stacksize, l'adresse et la taille de la pile d'un objet d'attributs de thread auquel attr fait référence.

VALEUR RENVOYÉE

En cas de succès, ces fonctions renvoient 0 ; en cas d'erreur, elles renvoient un code d'erreur non nul.

ERREURS

pthread_attr_setstack() peut échouer avec les erreurs suivantes :
EINVAL
stacksize est inférieur à PTHREAD_STACK_MIN (16384) octets. Sur certains systèmes, cette erreur peut également se produire si stackaddr ou stackaddr + stacksize n'est pas aligné correctement.

POSIX.1 also documents an EACCES error if the stack area described by stackaddr and stacksize is not both readable and writable by the caller.

VERSIONS

Ces fonctions sont fournies par la glibc depuis la version 2.1.

ATTRIBUTS

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).
Interface Attribut Valeur
pthread_attr_setstack(), pthread_attr_getstack() Sécurité des threads MT-Safe

CONFORMITÉ

POSIX.1-2001, POSIX.1-2008.

NOTES

Ces fonctions sont fournies pour les applications qui doivent assurer que la pile d'un thread se trouve à un emplacement particulier. Pour la plupart des applications, ce n'est pas nécessaire, et l'utilisation de cette fonction devrait être évitée. (Utilisez pthread_attr_setstacksize(3) si une application a juste besoin d'une pile de taille différente de la taille par défaut.)

Quand une application utilise pthread_attr_setstack(), elle prend la responsabilité d'allouer la pile. Si une taille de garde a été définie en utilisant pthread_attr_setguardsize(3), elle est ignorée. Si c'est nécessaire, l'application est responsable de l'allocation d'une zone de protection (une page ou plus protégées en lecture et écriture) pour prendre en charge la possibilité d'un débordement de pile.

L'adresse indiquée par stackaddr devrait être alignée correctement : pour une compatibilité complète, il faut l'aligner sur une limite de page (sysconf(_SC_PAGESIZE)). posix_memalign(3) peut être utile pour l'allocation. stacksize devrait probablement aussi être un multiple de la taille des pages système.

Si attr est utilisé pour créer plusieurs threads, alors l'appelant doit changer l'attribut de l'adresse de la pile entre les appels à pthread_create(3) ; sinon, les threads vont chercher à utiliser la même zone mémoire pour leurs piles, ce qui ne pourra que créer du chaos.

EXEMPLES

Consultez pthread_attr_init(3).

VOIR AUSSI

mmap(2), mprotect(2), posix_memalign(3), pthread_attr_init(3), pthread_attr_setguardsize(3), pthread_attr_setstackaddr(3), pthread_attr_setstacksize(3), pthread_create(3), pthreads(7)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 5.07 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page, peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <https://www.blaess.fr/christophe/>, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org> et Frédéric Hantrais <fhantrais@gmail.com>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à <debian-l10n-french@lists.debian.org>.

9 juin 2020 Linux