Scroll to navigation

POSIX_MEMALIGN(3) Manuel du programmeur Linux POSIX_MEMALIGN(3)

NOM

posix_memalign, aligned_alloc, memalign, valloc, pvalloc – Allocation de mémoire alignée

SYNOPSIS

#include <stdlib.h>
int posix_memalign(void **memptr, size_t alignement, size_t taille);
void *aligned_alloc(size_t alignement, size_t taille);
void *valloc(size_t taille);
#include <malloc.h>
void *memalign(size_t alignement, size_t taille);
void *pvalloc(size_t taille);

Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consulter feature_test_macros(7)) :

posix_memalign() : _POSIX_C_SOURCE >= 200112L

aligned_alloc() : _ISOC11_SOURCE

valloc() :

(_XOPEN_SOURCE >= 500) && !(_POSIX_C_SOURCE >= 200112L)

|| /* Depuis la glibc 2.19 : */ _DEFAULT_SOURCE
|| /* Versions de la glibc <= 2.19 : */ _SVID_SOURCE || _BSD_SOURCE
_BSD_SOURCE || _XOPEN_SOURCE >= 500
Le fichier d'en-tête (non standard) <malloc.h> déclare également valloc() ; aucune macro de test de fonctionnalité n'est nécessaire.

DESCRIPTION

La fonction posix_memalign() alloue taille octets et place l'adresse de la mémoire allouée dans *memptr. L'adresse de la mémoire allouée est un multiple de alignement, qui doit lui-même être une puissance de deux et un multiple de sizeof(void *). Cette adresse peut être plus tard passée à free(3). Si taille vaut 0, alors la valeur dans *memptr est soit NULL, soit une valeur de pointeur unique.

La fonction obsolète memalign() alloue taille octets et renvoie un pointeur vers la mémoire allouée. L'adresse mémoire est alors un multiple de alignement, qui doit être une puissance de deux.

La fonction aligned_alloc() est identique à memalign() excepté que taille doit être un multiple de alignement.

La fonction obsolète valloc() alloue taille octets et renvoie un pointeur vers la mémoire allouée. L'adresse mémoire est alors un multiple de la taille de page. Cette fonction est équivalente à memalign(sysconf(_SC_PAGESIZE),size).

La fonction obsolète pvalloc() est similaire à valloc() mais arrondit la taille de l'allocation au multiple supérieur de la taille de page système.

Pour toutes ces fonctions, la mémoire n'est pas initialisée à zéro.

VALEUR RENVOYÉE

aligned_alloc(), memalign(), valloc() et pvalloc() renvoient un pointeur sur la mémoire allouée en cas de succès. En cas d'erreur, NULL est renvoyé et errno indique la cause de l'erreur.

posix_memalign() renvoie zéro en cas de succès ou l'une des valeurs d'erreurs répertoriées dans la section suivante en cas d'échec. La valeur de errno n'est pas modifiée. Sur Linux (et d'autres systèmes), posix_memalign() ne modifie pas memptr en cas d'erreur. Une exigence normalisant ce comportement a été ajoutée dans POSIX.1-2008 TC2.

ERREURS

Le paramètre alignement n'est pas une puissance de deux ou n'est pas un multiple de sizeof(void *).
Mémoire insuffisante pour réaliser la demande d'allocation.

VERSIONS

Les fonctions memalign(), valloc() et pvalloc() sont disponibles depuis la version 2.0 de la glibc.

La fonction aligned_alloc() est disponible depuis la version 2.16 de la glibc.

La fonction posix_memalign() est disponible depuis la version 2.1.91 de la glibc.

ATTRIBUTS

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).

Interface Attribut Valeur
aligned_alloc(), memalign(), posix_memalign() Sécurité des threads MT-Safe
valloc(), pvalloc() Sécurité des threads MT-Unsafe init

CONFORMITÉ

La fonction valloc() est apparue dans 3.0BSD. Elle est qualifiée d'obsolète dans 4.3BSD et d'historique dans SUSv2. Elle n'apparaît pas dans POSIX.1.

La fonction pvalloc() est une extension GNU.

La fonction memalign() est apparue dans SunOS 4.1.3 mais pas dans 4.4BSD.

La fonction posix_memalign() provient de POSIX.1d et est spécifiée dans POSIX.1-2001 et POSIX.1-2008.

La fonction aligned_alloc() est spécifiée dans la norme C11.

En-têtes

Tout le monde est d'accord sur le fait que posix_memalign() est déclarée dans <stdlib.h>.

Sur certains systèmes, memalign() est déclarée dans <stdlib.h> au lieu de <malloc.h>.

Conformément à SUSv2, valloc() est déclarée dans <stdlib.h>. La glibc la déclare dans <malloc.h> et également dans <stdlib.h> si les macros de test de fonctionnalité adéquates sont définies (voir ci-dessus).

NOTES

Il y a des restrictions d'alignement sur beaucoup de systèmes, par exemple sur les tampons utilisés pour les entrées-sorties directes des périphériques blocs. POSIX spécifie que l'appel pathconf(path,_PC_REC_XFER_ALIGN) indique quel alignement est nécessaire. On peut à présent utiliser posix_memalign() pour satisfaire cette condition.

posix_memalign() vérifie que l'alignement répond bien aux exigences détaillées ci-dessus. memalign() est susceptible de ne pas contrôler que le paramètre alignement soit correct.

La norme POSIX impose que la mémoire obtenue par un appel à posix_memalign() puisse être libérée en utilisant free(3). Certains systèmes ne fournissent aucun moyen de libérer la mémoire allouée par memalign() ou valloc() (parce qu'on peut seulement passer comme paramètre à free(3) un pointeur obtenu à l’aide de malloc(3), alors que, par exemple, memalign() pourrait appeler malloc(3) et aligner par la suite la valeur obtenue). L'implémentation de la glibc permet de libérer la mémoire obtenue par n'importe laquelle de ces fonctions par un appel à free(3).

L'implémentation de la glibc de malloc(3) renvoie toujours des adresses mémoire alignées sur 8 octets, ainsi ces fonctions ne sont nécessaires qu'en cas de besoin de valeurs d'alignement plus grandes.

VOIR AUSSI

brk(2), getpagesize(2), free(3), malloc(3)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 5.10 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <https://www.blaess.fr/christophe/>, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org> et Grégoire Scano <gregoire.scano@malloc.fr>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

21 décembre 2020 GNU