Scroll to navigation

TOWLOWER(3) Manuel du programmeur Linux TOWLOWER(3)

NOM

towlower, towlower_l - Conversion d'un caractère large en minuscule

SYNOPSIS

#include <wctype.h>
wint_t towlower(wint_t wc);
wint_t towlower_l(wint_t wc, locale_t locale);


Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consulter feature_test_macros(7)) :

towlower_l() :

Depuis glibc 2.10 :
_XOPEN_SOURCE >= 700
Avant la glibc 2.10 :
_GNU_SOURCE

DESCRIPTION

La fonction towlower() est l'équivalent de tolower(3) pour les caractères larges. Si wc est un caractère large majuscule et que son équivalent en minuscule existe dans la locale utilisée, la fonction renvoie l'équivalent en minuscule de wc. Dans les autres cas, wc est renvoyé sans modification.

towlower_l() effectue la même tâche, mais effectue la conversion en utilisant le jeu de caractères de la locale indiquée par locale. Le comportement de towlower_l() est indéfini si locale est la locale spéciale LC_GLOBAL_LOCALE (voir duplocale(3)) ou s'il ne s'agit pas d'une locale valable.

Le paramètre wc doit être un caractère descriptible avec le type wchar_t et valable dans la locale utilisée, ou valoir WEOF.

VALEUR RENVOYÉE

Si wc est convertible en minuscule, towlower() renvoie son équivalent en minuscule, sinon renvoie wc.

VERSIONS

La fonction towlower_l() est apparue dans la glibc 2.3.

ATTRIBUTS

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).
Interface Attribut Valeur
towlower() Sécurité des threads MT-Safe locale
towlower_l() Sécurité des threads MT-Safe

CONFORMITÉ

towlower() : C99, POSIX.1-2001 (XSI) ; présente dans POSIX.1-2008 en tant qu'extension XS mais marquée obsolète.

towlower_l() : POSIX.1-2008.

NOTES

Le comportement de ces fonctions dépend de la catégorie LC_CTYPE de la localisation.

Ces fonctions ne sont pas très appropriées pour traiter les caractères Unicode, car ils existent en trois casses : « upper », « lower » et « title ».

VOIR AUSSI

iswlower(3), towctrans(3), towupper(3), locale(7)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 5.07 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page, peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <https://www.blaess.fr/christophe/>, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à <debian-l10n-french@lists.debian.org>.

15 septembre 2017 GNU