Scroll to navigation

TIMEGM(3) Manuel du programmeur Linux TIMEGM(3)

NOM

timegm, timelocal - Fonctions réciproques de gmtime et localtime

SYNOPSIS

#include <time.h>
time_t timelocal(struct tm *tm);
time_t timegm(struct tm *tm);


Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consulter feature_test_macros(7)) :

timelocal(), timegm(): Since glibc 2.19: _DEFAULT_SOURCE Glibc 2.19 and earlier: _BSD_SOURCE || _SVID_SOURCE

DESCRIPTION

The functions timelocal() and timegm() are the inverses of localtime(3) and gmtime(3). Both functions take a broken-down time and convert it to calendar time (seconds since the Epoch, 1970-01-01 00:00:00 +0000, UTC). The difference between the two functions is that timelocal() takes the local timezone into account when doing the conversion, while timegm() takes the input value to be Coordinated Universal Time (UTC).

VALEUR RENVOYÉE

On success, these functions return the calendar time (seconds since the Epoch), expressed as a value of type time_t. On error, they return the value (time_t) -1 and set errno to indicate the cause of the error.

ERREURS

EOVERFLOW
The result cannot be represented.

ATTRIBUTS

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).
Interface Attribut Valeur
timelocal(), timegm() Sécurité des threads MT-Safe env locale

CONFORMITÉ

These functions are nonstandard GNU extensions that are also present on the BSDs. Avoid their use.

NOTES

La fonction timelocal() est équivalente à la fonction standard POSIX mktime(3). Il n'y a aucune raison de l'utiliser.

VOIR AUSSI

gmtime(3), localtime(3), mktime(3), tzset(3)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 5.07 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page, peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <https://www.blaess.fr/christophe/>, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à <debian-l10n-french@lists.debian.org>.

12 décembre 2016 GNU