Scroll to navigation

ISWUPPER(3) Manuel du programmeur Linux ISWUPPER(3)

NOM

iswupper - Vérifier si un caractère large est une majuscule

SYNOPSIS

#include <wctype.h>
int iswupper(wint_t wc);

DESCRIPTION

La fonction iswupper() est l'équivalent de isupper(3) pour les caractères larges. Elle vérifie si le caractère large wc appartient à la classe de caractères larges « upper ».

La classe de caractères larges « upper » est un sous-ensemble de la classe « alpha », elle-même sous-ensemble de « alnum », elle-même sous-ensemble de la classe « graph », elle-même sous-ensemble de la classe « print ».

En tant que sous-classe de « print », la classe « upper » est disjointe de la classe « cntrl ».

En tant que sous-classe de « graph », la classe « upper » est disjointe des classes « space » et « blank ».

En tant que sous-classe de « alnum », la classe « upper » est disjointe de la classe « punct ».

En tant que sous-classe de « alpha », la classe « upper » est disjointe de la classe « digit ».

La classe de caractères larges « upper » contient au moins les caractères wc qui sont égaux de towupper(wc) et différents de towlower(wc).

La classe de caractères larges « upper » contient au moins les caractères « A » à « Z ».

VALEUR RENVOYÉE

La fonction iswupper() renvoie une valeur non nulle si wc est un caractère large appartenant à la classe « upper ». Sinon, elle renvoie zéro.

ATTRIBUTS

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).
Interface Attribut Valeur
iswupper() Sécurité des threads MT-Safe locale

CONFORMITÉ

POSIX.1-2001, POSIX.1-2008, C99.

NOTES

Le comportement de la fonction iswupper() dépend de la catégorie LC_CTYPE de la localisation actuelle.

Cette fonction n'est pas très appropriée pour traiter les caractères Unicode, car ils existent en trois casses : « upper », « lower » et « title ».

VOIR AUSSI

isupper(3), iswctype(3), towupper(3)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 5.07 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page, peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <https://www.blaess.fr/christophe/>, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à <debian-l10n-french@lists.debian.org>.

8 août 2015 GNU