Scroll to navigation

CPU_SET(3) Manuel du programmeur Linux CPU_SET(3)

NOM

CPU_SET, CPU_CLR, CPU_ISSET, CPU_ZERO, CPU_COUNT, CPU_AND, CPU_OR, CPU_XOR, CPU_EQUAL, CPU_ALLOC, CPU_ALLOC_SIZE, CPU_FREE, CPU_SET_S, CPU_CLR_S, CPU_ISSET_S, CPU_ZERO_S, CPU_COUNT_S, CPU_AND_S, CPU_OR_S, CPU_XOR_S, CPU_EQUAL_S - macros de manipulation d'un « ensemble de CPUs »

SYNOPSIS

#define _GNU_SOURCE             /* Consultez feature_test_macros(7) */
#include <sched.h>
void CPU_ZERO(cpu_set_t *set);
void CPU_SET(int cpu, cpu_set_t *set);
void CPU_CLR(int cpu, cpu_set_t *set);
int  CPU_ISSET(int cpu, cpu_set_t *set);
int  CPU_COUNT(cpu_set_t *set);
void CPU_AND(cpu_set_t *destset,
             cpu_set_t *srcset1, cpu_set_t *srcset2);
void CPU_OR(cpu_set_t *destset,
             cpu_set_t *srcset1, cpu_set_t *srcset2);
void CPU_XOR(cpu_set_t *destset,
             cpu_set_t *srcset1, cpu_set_t *srcset2);
int  CPU_EQUAL(cpu_set_t *set1, cpu_set_t *set2);
cpu_set_t *CPU_ALLOC(int num_cpus);
void CPU_FREE(cpu_set_t *set);
size_t CPU_ALLOC_SIZE(int num_cpus);
void CPU_ZERO_S(size_t setsize, cpu_set_t *set);
void CPU_SET_S(int cpu, size_t setsize, cpu_set_t *set);
void CPU_CLR_S(int cpu, size_t setsize, cpu_set_t *set);
int  CPU_ISSET_S(int cpu, size_t setsize, cpu_set_t *set);
int  CPU_COUNT_S(size_t setsize, cpu_set_t *set);
void CPU_AND_S(size_t setsize, cpu_set_t *destset,
             cpu_set_t *srcset1, cpu_set_t *srcset2);
void CPU_OR_S(size_t setsize, cpu_set_t *destset,
             cpu_set_t *srcset1, cpu_set_t *srcset2);
void CPU_XOR_S(size_t setsize, cpu_set_t *destset,
             cpu_set_t *srcset1, cpu_set_t *srcset2);
int  CPU_EQUAL_S(size_t setsize, cpu_set_t *set1, cpu_set_t *set2);

DESCRIPTION

La structure de données cpu_set_t représente un « ensemble de CPUs ». Les « ensembles de CPUs » sont utilisés par sched_setaffinity(2) et les interfaces similaires.

The cpu_set_t data type is implemented as a bit mask. However, the data structure should be treated as opaque: all manipulation of CPU sets should be done via the macros described in this page.

Les macros suivantes sont fournies pour opérer sur l'ensemble set :

CPU_ZERO()
Mettre à zéro set, ainsi, il ne contient aucun CPU.
CPU_SET()
Ajouter le CPU cpu à set.
CPU_CLR()
Supprimer le CPU cpu de set.
CPU_ISSET()
Tester si le CPU cpu est un membre de set.
CPU_COUNT()
Renvoyer le nombre de CPU de set.

Lorsque l'argument cpu est spécifié, il ne devrait pas produire d'effet de bord puisque les macros ci-dessus pourraient évaluer l'argument plus d'une fois.

The first CPU on the system corresponds to a cpu value of 0, the next CPU corresponds to a cpu value of 1, and so on. No assumptions should be made about particular CPUs being available, or the set of CPUs being contiguous, since CPUs can be taken offline dynamically or be otherwise absent. The constant CPU_SETSIZE (currently 1024) specifies a value one greater than the maximum CPU number that can be stored in cpu_set_t.

Les macros suivantes réalisent des opérations logiques sur les « ensembles de CPUs » :

CPU_AND()
Enregistre l'intersection (ET logique) des ensembles srcset1 et srcset2 dans destset (qui peut être un ensemble source).
CPU_OR()
Enregistre l'union (OU logique) des ensembles srcset1 et srcset2 dans destset (qui peut être un ensemble source).
CPU_XOR()
Enregistre le OU EXCLUSIF logique des ensembles srcset1 et srcset2 dans destset (qui peut être un ensemble source). Le OU EXCLUSIF signifie que les ensembles appartiennent soit à srcset1, soit à srcset2, mais pas aux deux à la fois.
CPU_EQUAL()
Tester si deux ensembles de CPUs contiennent les mêmes CPUs.

Ensemble de CPUs de taille dynamique

Certaines applications nécessite des ensembles CPUs de taille dynamique (par exemple, pour allouer des ensembles plus grands que ceux définis avec le type cpu_set_t), la glibc propose aujourd'hui un jeu de macro pour cette fonctionnalité.

Les macros suivantes sont utilisées pour allouer et désallouer des ensembles de CPUs :

CPU_ALLOC()
Allouer un ensemble CPUs assez grand pour contenir num_cpus-1 CPU.
CPU_ALLOC_SIZE()
Renvoie la taille en octets de l'ensemble CPUs nécessaire pour contenir les num_cpus-1 cpu. Cette macro fournit la valeur de l'argument setsize des macros CPU_*_S() définies ci-dessous.
CPU_FREE()
Libérer un ensemble alloué avec CPU_ALLOC().

Les macros dont le nom se termine par « _S » sont les macros équivalentes aux macros sans « _S » qui opèrent sur les ensembles de taille dynamique de taille setsize.

VALEUR RENVOYÉE

CPU_ISSET() et CPU_ISSET_S() renvoient une valeur non nulle si cpu est présent dans set, 0 sinon.

CPU_COUNT() et CPU_COUNT_S() renvoient le nombre de CPUs présent dans set.

CPU_EQUAL() and CPU_EQUAL_S() return nonzero if the two CPU sets are equal; otherwise they return 0.

CPU_ALLOC() renvoie un pointeur en cas de succès et NULL en cas d'échec. Les erreurs sont les mêmes que malloc(3).

CPU_ALLOC_SIZE() renvoie le nombre d'octets nécessaire pour sauvegarder un ensemble avec une cardinalité spécifique.

Les autres fonctions ne renvoient pas de valeur.

VERSIONS

Les macros CPU_ZERO(), CPU_SET(), CPU_CLR() et CPU_ISSET() ont été ajoutées dans la glibc 2.3.3.

CPU_COUNT() est apparue dans le glibc2.6.

CPU_AND(), CPU_OR(), CPU_XOR(), CPU_EQUAL(), CPU_ALLOC(), CPU_ALLOC_SIZE(), CPU_FREE(), CPU_ZERO_S(), CPU_SET_S(), CPU_CLR_S(), CPU_ISSET_S(), CPU_AND_S(), CPU_OR_S(), CPU_XOR_S() et CPU_EQUAL_S() sont apparues en premier dans la glibc 2.7.

CONFORMITÉ

Ces interfaces sont spécifiques à Linux.

NOTES

Pour dupliquer un ensemble, utilisez memcpy(3).

Since CPU sets are bit masks allocated in units of long words, the actual number of CPUs in a dynamically allocated CPU set will be rounded up to the next multiple of sizeof(unsigned long). An application should consider the contents of these extra bits to be undefined.

Notwithstanding the similarity in the names, note that the constant CPU_SETSIZE indicates the number of CPUs in the cpu_set_t data type (thus, it is effectively a count of the bits in the bit mask), while the setsize argument of the CPU_*_S() macros is a size in bytes.

Les types de données des arguments et des valeurs de retour vues dans le SYNOPSIS sont des suggestions sur ce qui est prévu dans chaque cas. Cependant, puisque ces interfaces sont des macros, le compilateur ne va pas nécessairement attraper toutes les erreurs de type si vous violez ces suggestions.

BOGUES

Sur une plate-forme 32 bits avec une glibc 2.8 ou plus récente, CPU_ALLOC() alloue deux fois plus d'espace que nécessaire, et CPU_ALLOC_SIZE() renvoie une valeur deux fois plus grande que la valeur attendue. Ce bogue ne devrait pas affecter la sémantique d'un programme mais il provoque une surconsommation mémoire et les macros opérant sur un ensemble dynamique sont moins performantes. Ce bogue est corrigé avec la glibc 2.9.

EXEMPLES

Le programme suivant est un exemple d'utilisation de macros dans le cas d'un ensemble de CPUs dynamique.

#define _GNU_SOURCE
#include <sched.h>
#include <stdlib.h>
#include <unistd.h>
#include <stdio.h>
#include <assert.h>
int
main(int argc, char *argv[])
{
    cpu_set_t *cpusetp;
    size_t size;
    int num_cpus, cpu;
    if (argc < 2) {
        fprintf(stderr, "Usage: %s <num-cpus>\n", argv[0]);
        exit(EXIT_FAILURE);
    }
    num_cpus = atoi(argv[1]);
    cpusetp = CPU_ALLOC(num_cpus);
    if (cpusetp == NULL) {
        perror("CPU_ALLOC");
        exit(EXIT_FAILURE);
    }
    size = CPU_ALLOC_SIZE(num_cpus);
    CPU_ZERO_S(size, cpusetp);
    for (cpu = 0; cpu < num_cpus; cpu += 2)
        CPU_SET_S(cpu, size, cpusetp);
    printf("CPU_COUNT() of set:    %d\n", CPU_COUNT_S(size, cpusetp));
    CPU_FREE(cpusetp);
    exit(EXIT_SUCCESS);
}

VOIR AUSSI

sched_setaffinity(2), pthread_attr_setaffinity_np(3), pthread_setaffinity_np(3), cpuset(7)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 5.07 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page, peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <https://www.blaess.fr/christophe/>, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org>, Cédric Boutillier <cedric.boutillier@gmail.com> et Frédéric Hantrais <fhantrais@gmail.com>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à <debian-l10n-french@lists.debian.org>.

11 avril 2020 Linux