Scroll to navigation

deb-changelog(5) suite dpkg deb-changelog(5)

NOM

deb-changelog - Format du fichier de journal des modifications (« changelog ») des paquets source dpkg

SYNOPSIS

changelog

DESCRIPTION

Les modifications de la version empaquetée d'un projet sont expliquées dans le fichier debian/changelog. Cela comprend les modifications réalisées dans les sources par rapport au paquet amont ainsi que les autres modifications et mises à jour du paquet.

Le format de debian/changelog permet aux outils de construction du paquet de découvrir la version du paquet en construction et de découvrir d'autres informations spécifiques à la version.

Ce format est une série d'entrées comme celles-ci :

paquet (version) distributions; métadonnées

[ligne(s) blanches(s) facultative(s), retirée(s)]
* détails-de-modification
plus-de-détails-de-modification
[ligne(s) blanches(s), y compris dans la sortie de
dpkg-parsechangelog(1)]
* encore-plus-de-détails-de-modification
[ligne(s) blanches(s) facultative(s), retirée(s)]
-- nom-responsable <adresse-électronique> date

paquet et (version) sont le nom et le numéro de version du paquet source.

distributions liste une ou plusieurs distributions, séparées par une espace, dans lesquelles cette version peut être installée après téléchargement ; l'entrée est copiée dans le champ Distribution dans le fichier .changes.

metadata est une liste séparée par des virgules de paires mot-clé=valeur. Les seuls mots-clés gérés actuellement par dpkg sont urgency et binary-only. La valeur d'urgency est utilisée pour le champ Urgency dans le fichier .changes pour l'envoi. binary-only avec une valeur yes est utilisé pour indiquer que cette entrée de changelog est liée à un envoi seulement binaire (binNMU) (une reconstruction automatique du binaire avec uniquement une modification de l'entrée du changelog).

Les détails de modification peuvent être en fait une série de lignes démarrant par au moins deux espaces, mais par convention, chaque modification débute par un astérisque et une espace de séparation et les lignes de continuation sont indentées de telle manière qu'elles s'alignent sur le début du texte au-dessus. Des lignes blanches peuvent être utilisées pour séparer des groupes de modifications, si désiré.

Si cet envoi résout des bogues enregistrés dans le système de suivi de bogues de la distribution, ceux-ci peuvent être automatiquement fermés lors de l'inclusion de ce paquet dans l'archive de la distribution en incluant la chaîne :


Closes: Bug#nnnnn
dans les détails de modification (l'expression rationnelle précise en Perl est /closes:\s*(?:bug)?\#?\s?\d+(?:,\s*(?:bug)?\#?\s?\d+)*/i). Cette information est transmise à travers le champs Closes dans le .changes.

Le nom du responsable et l'adresse électronique utilisés dans le changelog seront les détails sur la personne qui a préparé cette version du paquet. Ce ne sont pas nécessairement ceux de celui qui fait l'envoi ou du responsable habituel du paquet. Ces informations seront copiées dans le champ Changed-By du fichier .changes, et pourront plus tard être utilisées pour envoyer une confirmation lorsque l'envoi a été installé dans l'archive de la distribution.

La date est au format suivant (compatible et avec la même sémantique que RFC2822 et RFC5322, ou avec ce que crée « date -R ») :

jour-de-la-semaine, jj mois aaaa hh:mm:ss +zzzz

où :

C'est au choix : Mon, Tue, Wed, Thu, Fri, Sat, Sun.
C'est le numéro, à un ou deux chiffres, du jour du mois (01-31).
C'est au choix : Jan, Feb, Mar, Apr, May, Jun, Jul, Aug, Sep, Oct, Nov, Dec.
C'est l'année en chiffre (par exemple 2010).
Il s'agit de l'heure en deux chiffres (00-23).
Il s'agit des minutes en deux chiffres (00-59).
Il s'agit des secondes en deux chiffres (00-59).
[+-]zzzz
Il s'agit du décalage horaire par rapport au temps universel coordonné (UTC). « + » indique que l'heure est en avance (c'est-à-dire à l'est) par rapport à l'UTC et « - » indique que l'heure est en retard (c'est-à-dire à l'ouest) par rapport à l'UTC. Les deux premiers chiffres indiquent la différence d'heures par rapport à l'UTC et les deux derniers le nombre de minutes additionnelles par rapport à l'UTC. Ces deux derniers chiffres doivent être entre 00 et 59.

La première ligne de « titre » avec le nom du paquet doit débuter à la marge gauche. La ligne terminale avec les détails sur le responsable et la date doit être précédée d'une espace précisément. Les détails sur le responsable et la date doivent être séparés par exactement deux espaces.

Toute ligne qui consiste uniquement (c'est-à-dire sans espace au début de la ligne) en commentaires de style # ou /* */, mots-clés RCS.

Les lignes de mode (« modeline ») de Vim ou variables locales d'Emacs et les anciennes entrées de changelog avec d'autres formats à la fin du fichier devraient être acceptées et conservées à la sortie, mais leur contenu pourrait être autrement ignoré et l'analyse arrêtée à ce moment-là.

La totalité du journal des modifications doit être encodé en UTF-8.

FICHIERS

EXEMPLES

dpkg (1.17.18) unstable; urgency=low

[ Guillem Jover ]
* Handle empty minimum versions when initializing dependency versions,
as the code is mapping the minimum version 0 to ” to avoid outputting
useless versions. Regression introduced in dpkg 1.17.17. Closes: #764929
[ Updated programs translations ]
* Catalan (Guillem Jover).
[ Updated dselect translations ]
* Catalan (Guillem Jover).
* German (Sven Joachim).
-- Guillem Jover <guillem@debian.org> Sun, 12 Oct 2014 15:47:44 +0200

VOIR AUSSI

deb-version(7), deb-changes(5), dpkg-parsechangelog(1).

TRADUCTION

Ariel VARDI <ariel.vardi@freesbee.fr>, 2002. Philippe Batailler, 2006. Nicolas François, 2006. Veuillez signaler toute erreur à <debian-l10n-french@lists.debian.org>.

2019-06-03 1.19.7