Scroll to navigation

SULOGIN(8) Administration Système SULOGIN(8)

NOM

sulogin - Connexion en mode mono-utilisateur

SYNOPSIS

sulogin [options] [tty]

DESCRIPTION

sulogin est appelé par init quand le système passe en mode mono-utilisateur.

L'utilisateur verra s'afficher :

Donnez le mot de passe du superutilisateur pour la maintenance
(ou appuyez sur Ctrl et D pour continuer) :

Si le compte superutilisateur est verrouillé et l’option --force indiquée, aucun mot de passe n’est demandé.

sulogin sera connecté au terminal en cours ou au périphérique facultatif tty fourni sur la ligne de commande (habituellement /dev/console).

Quand l’utilisateur quitte l’interpréteur de commandes mono-utilisateur ou appuie sur Ctrl et D à l'invite de commande, le système continuera à démarrer.

OPTIONS

-e, --force
Si la méthode d’obtention par défaut du mot de passe du superutilisateur pour le système avec getpwnam(3) échoue, examiner /etc/passwd et /etc/shadow pour obtenir le mot de passe. Si ces fichiers sont endommagés ou n’existent pas, ou lorsque le compte superutilisateur est verrouillé par « ! » ou « * » au commencement du mot de passe, alors sulogin démarrera un interpréteur de commandes de superutilisateur sans demander de mot de passe.
N'utilisez l'option -e que si vous êtes sûr que la console est physiquement protégée contre les accès non autorisés.
-p, --login-shell
Forcer sulogin à démarrer le processus d’interpréteur de commandes comme un interpréteur de connexion.
-t, --timeout secondes
Indiquer la durée d’attente maximale pour une saisie d’utilisateur. Par défaut, sulogin attendra indéfiniment.
-h, --help
Afficher l’aide-mémoire puis quitter.
-V, --version
Afficher le nom et la version du logiciel et quitter.

ENVIRONNEMENT

sulogin recherche les variables d’environnement SUSHELL ou sushell pour déterminer l’interpréteur de commandes à démarrer. Si la variable d’environnement n’est pas définie, il essaiera d’exécuter l’interpréteur de commandes du superutilisateur indiqué dans le fichier /etc/passwd. Si cela échoue également, il essaiera /bin/sh.

AUTEURS

sulogin a été écrit par Miquel van Smoorenburg pour sysvinit puis ensuite porté pour util-linux par Dave Reisner et Karel Zak.

DISPONIBILITÉ

La commande sulogin fait partie du paquet util-linux, elle est disponible sur l’archive du noyau Linux.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <ccb@club-internet.fr>, Michel Quercia <quercia AT cal DOT enst DOT fr>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, Frédéric Delanoy <delanoy_f@yahoo.com>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, Christophe Sauthier <christophe@sauthier.com>, Sébastien Blanchet, Jérôme Perzyna <jperzyna@yahoo.fr>, Aymeric Nys <aymeric AT nnx POINT com>, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Yves Rütschlé <l10n@rutschle.net>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Philippe Piette <foudre-blanche@skynet.be>, Jean-Baka Domelevo-Entfellner <domelevo@gmail.com>, Nicolas Haller <nicolas@boiteameuh.org>, Sylvain Archenault <sylvain.archenault@laposte.net>, Valéry Perrin <valery.perrin.debian@free.fr>, Jade Alglave <jade.alglave@ens-lyon.org>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Alexandre Kuoch <alex.kuoch@gmail.com>, Lyes Zemmouche <iliaas@hotmail.fr>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Alexandre Normand <aj.normand@free.fr> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

Juillet 2014 util-linux