Scroll to navigation

STAT(1) Commandes de l'utilisateur STAT(1)

NOM

stat - Afficher l'état d'un fichier ou d'un système de fichiers

SYNOPSIS

stat [OPTION]... FICHIER...

DESCRIPTION

Afficher l'état d'un fichier ou d'un système de fichiers.

Les paramètres obligatoires pour les options de forme longue le sont aussi pour les options de forme courte.

-L, --dereference
suivre les liens
-f, --file-system
afficher l'état du système de fichiers plutôt que celui du fichier
--cached=MODE
indiquer la manière d'utiliser les attributs mis en cache ; utile sur les systèmes de fichiers distants. Voir MODE ci-dessous.
-c --format=FORMAT
utiliser le FORMAT indiqué plutôt que celui utilisé par défaut, afficher une nouvelle ligne après chaque utilisation de FORMAT
--printf=FORMAT
identique à --format, mais interpréter les caractères protégés par une contre-oblique, et ne pas afficher de nouvelle ligne. Pour afficher une nouvelle ligne, inclure \n dans le FORMAT.
-t, --terse
afficher les informations sous forme concise
--help
afficher l'aide-mémoire et quitter
--version
afficher le nom et la version du logiciel et quitter

Le paramètre MODE de --cached peut être always, never ou default. always utilisera toujours les attributs cachés s'il y en a, alors que never essaiera de se synchroniser avec les derniers attributs et que default s'en remettra au système de fichiers sous-jacent.

Les séquences de format valables pour les fichiers (sans --file-system) sont :

%a
droits sous forme octale (remarquez les drapeaux « # » et « 0 » de printf).
%A
droits et type de fichier dans un format lisible par un humain
%b
nombre de blocs alloués (consultez « %B »)
%B
taille, en octets, de chaque bloc rapporté par « %b »
%C
chaîne du contexte de sécurité SELinux
%d
numéro de périphérique en décimal
%D
numéro de périphérique en hexadécimal
%f
mode brut en hexadécimal
%F
type de fichier
%g
identifiant de groupe du propriétaire
%G
nom de groupe du propriétaire
%h
nombre de liens directs (« hard »)
%i
numéro d'inode
%m
point de montage
%n
nom de fichier
%N
nom du fichier entre guillemets, déréférencé s'il s'agit d'un lien symbolique
%o
indication de taille de transfert optimale en entrée/sortie
%s
taille totale, en octets
%t
type majeur de périphérique en hexadécimal, pour les fichiers spéciaux de périphérique bloc ou caractère
%T
type mineur de périphérique en hexadécimal, pour les fichiers spéciaux de périphérique bloc ou caractère
%u
identifiant du propriétaire
%U
nom d'utilisateur du propriétaire
%w
date de création au format lisible, ou « - » si elle n'est pas connue
%W
date de création en seconde depuis l'époque POSIX (Epoch), ou 0 si elle n'est pas connue
%x
date du dernier accès au format lisible
%X
date du dernier accès en seconde depuis l'époque POSIX
%y
date de la dernière modification d’état en format lisible
%Y
date de la dernière modification d’état en seconde depuis l'époque POSIX
%z
date du dernier changement d’état en format lisible
%Z
date du dernier changement d’état en seconde depuis l'époque POSIX

Séquences de format valables pour les systèmes de fichiers :

%a
nombre de blocs libres disponibles pour les utilisateurs normaux
%b
nombre total de blocs de données dans le système de fichiers
%c
nombre total d'inodes dans le système de fichiers
%d
nombre d'inodes libres dans le système de fichiers
%f
nombre de blocs libres dans le système de fichiers
%i
identifiant du système de fichier en hexadécimal
%l
longueur maximale des noms de fichier
%n
nom de fichier
%s
taille des blocs (pour des transferts plus rapides)
%S
taille fondamentale des blocs (pour le décompte des blocs)
%t
type du système de fichier en hexadécimal
%T
type du système de fichier dans un format lisible par un humain

--terse est équivalent au FORMAT suivant :

%n %s %b %f %u %g %D %i %h %t %T %X %Y %Z %W %o %C

--terse --file-system est équivalent au FORMAT suivant :

%n %i %l %t %s %S %b %f %a %c %d

NOTE : votre interpréteur de commandes peut avoir sa propre version de stat, qui remplace en général la version décrite ici. Veuillez vous référer à la documentation de votre interpréteur de commandes pour en connaître les options.

AUTEUR

Écrit par Michael Meskes.

SIGNALER DES BOGUES

Aide en ligne de GNU coreutils : <https://www.gnu.org/software/coreutils/>
Signaler toute erreur de traduction à <https://translationproject.org/team/fr.html>

COPYRIGHT

Copyright © 2020 Free Software Foundation, Inc. Licence GPLv3+ : GNU GPL version 3 ou ultérieure <https://gnu.org/licenses/gpl.html>
Ce programme est un logiciel libre. Vous pouvez le modifier et le redistribuer. Il n'y a AUCUNE GARANTIE dans la mesure autorisée par la loi.

VOIR AUSSI

stat(2), statfs(2), statx(2)

Documentation complète : <https://www.gnu.org/software/coreutils/stat>
aussi disponible localement à l’aide de la commande : info '(coreutils) stat invocation'

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Luc Froidefond <luc.froidefond@free.fr>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Bastien Scher <bastien0705@gmail.com>, David Prévot <david@tilapin.org> et Jean-Philippe MENGUAL <jpmengual@debian.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à <debian-l10n-french@lists.debian.org>.

June 2020 GNU coreutils 8.32