Scroll to navigation

mke2fs.conf(5) File Formats Manual mke2fs.conf(5)

NOM

mke2fs.conf - Fichier de configuration pour mke2fs

DESCRIPTION

mke2fs.conf est le fichier de configuration de mke2fs(8). Il contrôle les paramètres par défaut utilisés par mke2fs(8) lorsqu'il crée des systèmes de fichiers ext2, ext3 et ext4.

Le fichier mke2fs.conf est dans un format de type INI. Les têtes de section sont délimitées par des crochets : [ ]. Dans chaque section, on trouve des affectations de valeurs à des variables ou des sous-sections qui contiennent elles-mêmes des affectations ou des sous-sections. Voici un exemple de format INI qui est utilisé par ce fichier de configuration :

[section1] var1 = valeur_a var1 = valeur_b var2 = valeur_c

[section 2] var3 = { sousvar1 = sousvar_valeur_a sousvar1 = sousvar_valeur_b sousvar2 = sousvar_valeur_c } var1 = valeur_d var2 = valeur_e }

Les commentaires commencent par un caractère « ; » ou « # » et se terminent par le caractère de fin de ligne.

Les variables et valeurs doivent être protégées par des guillemets droits (« " ») si elles contiennent des espaces. À l'intérieur de ces guillemets, les barres obliques inverses sont interprétées comme à l'habitude : « \n » (nouvelle ligne), « \t » (tabulation), « \b » (caractère d'effacement) et « \\ » (barre oblique inverse).

Certaines variables prennent des valeurs booléennes. L'analyseur est suffisamment flexible pour reconnaître « yes », « y », « true », « t », « 1 », « on »… comme la valeur booléenne « vrai », et « no », « n », « false », « nil », « 0 », « off » comme la valeur booléenne « faux ».

Les sections suivantes sont utilisées dans le fichier mke2fs.conf. Elles seront décrites avec plus de détails plus bas dans le document.

[options]
Contient les variables qui influencent le comportement de mke2fs.
[defaults]
Contains relations which define the default parameters used by mke2fs(8). In general, these defaults may be overridden by a definition in the fs_types stanza, or by a command-line option provided by the user.
[fs_types]
Contains relations which define defaults that should be used for specific file system and usage types. The file system type and usage type can be specified explicitly using the -tand-T options to mke2fs(8), respectively.
[devices]
Contains relations which define defaults for specific devices.

SECTION [options]

Les variables suivantes sont définies dans la section [options].
proceed_delay
If this relation is set to a positive integer, then mke2fs will wait proceed_delay seconds after asking the user for permission to proceed and then continue, even if the user has not answered the question. Defaults to 0, which means to wait until the user answers the question one way or another.
sync_kludge
If this relation is set to a positive integer, then while writing the inode table, mke2fs will request the operating system flush out pending writes to initialize the inode table every sync_kludge block groups. This is needed to work around buggy kernels that don't handle writeback throttling correctly.

SECTION [defaults]

Les variables suivantes sont définies dans la section [defaults].
fs_type
This relation specifies the default filesystem type if the user does not specify it via the -t option, or if mke2fs is not started using a program name of the form mkfs.fs-type. If both the user and the mke2fs.conf file do not specify a default filesystem type, mke2fs will use a default filesystem type of ext3 if a journal was requested via a command-line option, or ext2 if not.
undo_dir
Cette variable indique le répertoire où les fichiers d'annulations sont enregistrés. Il peut être modifié avec la variable d'environnement E2FSPROGS_UNDO_DIR. Si l'emplacement du répertoire indiqué est none, mke2fs ne créera pas de fichier d'annulation.

In addition, any tags that can be specified in a per-file system tags subsection as defined below (e.g., blocksize, hash_alg, inode_ratio, inode_size, reserved_ratio, etc.) can also be specified in the defaults stanza to specify the default value to be used if the user does not specify one on the command line, and the filesystem-type specific section of the configuration file does not specify a default value.

SECTION [fs_types]

Chaque étiquette de la section [fs_types] indique un type de système de fichiers ou d'utilisation qui peut être indiqué par l'option -t ou -T de mke2fs(8), respectivement.

Le programme mke2fs construit une liste fs_types de types de systèmes de fichiers en concaténant le type de système de fichiers (c'est-à-dire, ext2, ext3, etc.) avec la liste des types d'utilisation. Pour la plupart des options de configuration, mke2fs recherchera une sous-section de la section [fs_types] correspondant avec chacune des entrées de la liste qu'il a construit. Les dernières entrées remplacent les types de système de fichiers ou les types d'utilisation précédents. Par exemple, avec l'extrait suivant d'un fichier mke2fs.conf :

[defaults] base_features = sparse_super,filetype,resize_inode,dir_index blocksize = 4096 inode_size = 256 inode_ratio = 16384

[fs_types] ext3 = { features = has_journal } ext4 = { features = extents,flex_bg inode_size = 256 } small = { blocksize = 1024 inode_ratio = 4096 } floppy = { features = ^resize_inode blocksize = 1024 inode_size = 128 }

Si mke2fs est démarré en tant que mke2fs.ext4, alors le type de système de fichiers ext4 sera utilisé. Si le système de fichiers fait moins de 3 mégaoctets et qu'aucun type d'utilisation n'est fourni, alors mke2fs utilisera le type d'utilisation par défaut qui est floppy. La liste fs_types est alors « ext4, floppy ». Les deux sous-sections ext4 et floppy définissent la variable inode_size, mais comme la dernière entrée de la liste fs_types remplace les valeurs des entrées précédentes, le paramètre de configuration fs_types.floppy.inode_size sera utilisé et le système de fichiers aura une taille d'inœuds de 128.

The exception to this resolution is the features tag, which specifies a set of changes to the features used by the filesystem, and which is cumulative. So in the above example, first the configuration relation defaults.base_features would enable an initial feature set with the sparse_super, filetype, resize_inode, and dir_index features enabled. Then configuration relation fs_types.ext4.features would enable the extents and flex_bg features, and finally the configuration relation fs_types.floppy.features would remove the resize_inode feature, resulting in a filesystem feature set consisting of the sparse_super, filetype, dir_index, extents_and flex_bg features.

For each filesystem type, the following tags may be used in that fs_type's subsection. These tags may also be used in the default section:

base_features
Cette variable indique les fonctionnalités qui sont initialement activées pour ce type de système de fichiers. Une seule des variables base_features sera utilisée, donc s'il y a plusieurs entrées dans la liste fs_types dont les sous-sections définissent une variable base_features, seule la dernière sera utilisée par mke2fs(8).
enable_periodic_fsck
Cette variable booléenne indique si les vérifications périodiques des systèmes de fichiers doivent être forcées au démarrage. Si cela est activé, les vérifications seront faites tous les 180 jours, ou après un nombre aléatoire de montages. Ces valeurs peuvent être modifiées ultérieurement avec les options en ligne de commande -i et -c de tune2fs(8).
errors
Change the behavior of the kernel code when errors are detected. In all cases, a filesystem error will cause e2fsck(8) to check the filesystem on the next boot. errors can be one of the following:
continue
Continuer l'exécution normale.
remount-ro
Remonter le système de fichiers en lecture-seule.
panic
Provoquer une panique du noyau.
features
Cette variable indique une liste de demandes de fonctionnalités, séparées par des virgules, qui modifient l'ensemble des fonctionnalités utilisées pour le nouveau système de fichiers. La syntaxe est la même que pour l'option en ligne de commande -O de mke2fs(8) ; c'est-à-dire qu'une fonctionnalité peut être préfixée par un accent circonflexe (« ^ ») pour désactiver la fonctionnalité indiquée. Chaque variable feature indiquée dans la liste fs_types sera appliquée dans l'ordre où elle sera trouvée dans la liste fs_types.
force_undo
Cette variable booléenne, si elle vaut vrai, force mke2fs à toujours essayer de créer un fichier d'annulation, même si celui-ci pourrait être énorme et augmenterait le temps nécessaire à la création de l'image du système de fichiers parce que la table des inœuds n'est pas initialisée en différé.
default_features
Cette relation indique un jeu de fonctionnalités à activer ou désactiver après application des fonctionnalités fournies par les relations base_features et features. Il peut être surchargé par l'option -O de la ligne de commande appelant mke2fs(8).
auto_64-bit_support
Cette variable booléenne indique si mke2fs(8) doit automatiquement ajouter la fonctionnalité « 64bit » si le nombre de blocs pour le système de fichiers nécessite l'activation de celle-ci. La fonctionnalité resize_inode est alors automatiquement désactivée, puisqu'elle ne gère pas les nombres de blocs sur 64 bits.
default_mntopts
Cette variable indique l'ensemble des options de montage qui doivent être activées par défaut. Celles-ci peuvent être modifiées ultérieurement avec l'option en ligne de commande -o pour tune2fs(8).
blocksize
Cette variable indique la taille de bloc par défaut si l'utilisateur ne l'indique pas sur la ligne de commande.
lazy_itable_init
This boolean relation specifies whether the inode table should be lazily initialized. It only has meaning if the uninit_bg feature is enabled. If lazy_itable_init is true and the uninit_bg feature is enabled, the inode table will not be fully initialized by mke2fs(8). This speeds up filesystem initialization noticeably, but it requires the kernel to finish initializing the filesystem in the background when the filesystem is first mounted.
lazy_journal_init
This boolean relation specifies whether the journal inode should be lazily initialized. It only has meaning if the has_journal feature is enabled. If lazy_journal_init is true, the journal inode will not be fully zeroed out by mke2fs. This speeds up filesystem initialization noticeably, but carries some small risk if the system crashes before the journal has been overwritten entirely one time.
journal_location
Cette variable précise l'emplacement du journal.
num_backup_sb
Cette variable indique si les systèmes de fichiers avec la fonctionnalité sparse_super2 activée doivent être créés avec 0, 1 ou 2 superblocs de sauvegarde.
packed_meta_blocks
This boolean relation specifies whether the allocation bitmaps, inode table, and journal should be located at the beginning of the file system.
inode_ratio
Cette variable indique le ratio d'inœud (octets par inœud) par défaut, si l'utilisateur ne le précise pas sur la ligne de commande.
inode_size
Cette variable indique la taille des inœuds par défaut, si l'utilisateur ne l'indique pas sur la ligne de commande.
reserved_ratio
Cette variable indique le ratio de blocs du système de fichiers réservé pour le superutilisateur si l'utilisateur n'en précise pas sur la ligne de commande.
hash_alg
Cette variable indique l'algorithme de hachage par défaut utilisé pour les nouveaux systèmes de fichiers avec des répertoires utilisant des arbres binaires hachés. Les algorithmes acceptés sont : legacy, half_md4 et tea.
flex_bg_size
Cette variable indique le nombre de groupes de blocs qui seront rassemblés pour créer un plus gros groupe de blocs virtuel sur un système de fichiers ext4. Cela améliore la localisation des métadonnées et les performances lorsqu'il y a beaucoup de travaux sur les métadonnées. Le nombre de groupes doit être une puissance de 2 et ne peut être indiqué que si la fonctionnalité flex_bg est activée.
options
Cette variable spécifie d'autres options étendues qui doivent être prises en charge par mke2fs(8) comme si elles étaient fournies originellement comme paramètre de l'option -E. Ceci peut être utilisé pour configurer les options étendues utilisées par défaut par mke2fs(8) pour chacun des types de systèmes de fichiers.
discard
Cette variable booléenne indique si mke2fs(8) doit essayer d'abandonner le périphérique avant la création du système de fichiers.
cluster_size
Cette variable indique la taille d'amas (« cluster ») par défaut si la fonctionnalité « bigalloc » du système de fichiers est activée. Elle peut être surchargée par l'option -C de la ligne de commande appelant mke2fs(8).
make_hugefiles
This boolean relation enables the creation of pre-allocated files as part of formatting the file system. The extent tree blocks for these pre-allocated files will be placed near the beginning of the file system, so that if all of the other metadata blocks are also configured to be placed near the beginning of the file system (by disabling the backup superblocks, using the packed_meta_blocks option, etc.), the data blocks of the pre-allocated files will be contiguous.
hugefiles_dir
This relation specifies the directory where huge files are created, relative to the filesystem root.
hugefiles_uid
Cette variable contrôle l'utilisateur propriétaire pour tous les fichiers et les répertoires créés par la fonctionnalité make_hugefiles.
hugefiles_gid
Cette variable contrôle le groupe propriétaire pour tous les fichiers et les répertoires créés par la fonctionnalité make_hugefiles.
hugefiles_umask
Cette variable précise le masque de création des fichiers (« umask ») lors de la création de fichiers et de répertoires par la fonctionnalité make_hugefiles.
num_hugefiles
Cette variable précise le nombre de fichiers immenses à créer. Si cette variable n'est pas précisée ou si elle prend la valeur zéro, et si la variable hugefiles_size est non nulle, alors make_hugefiles créera autant de fichiers immenses qu'il est possible pour remplir le système de fichiers entier.
hugefiles_slack
Cette variable indique la quantité d'espace qui doit être réservé pour les autres fichiers.
hugefiles_size
Cette variable précise la taille de fichiers immenses à créer. Si cette variable n'est pas précisée, le comportement par défaut est de remplir le système de fichiers entier.
hugefiles_align
Cette variable indique l'alignement pour le bloc de début des fichiers immenses. Elle force aussi la taille des fichiers immenses à un multiple de l'alignement demandé. Si aucune valeur n'est pas précisée, aucun alignement ne sera imposé pour les fichiers immenses.
hugefiles_align_disk
This relations specifies whether the alignment should be relative to the beginning of the hard drive (assuming that the starting offset of the partition is available to mke2fs). The default value is false, which will cause hugefile alignment to be relative to the beginning of the file system.
hugefiles_name
Cette variable indique le nom de fichier de base pour les fichiers immenses.
hugefiles_digits
Cette variable indique la largeur (complétée avec des zéros) du champ pour le numéro de fichier immense.
zero_hugefiles
This boolean relation specifies whether or not zero blocks will be written to the hugefiles while mke2fs(8) is creating them. By default, zero blocks will be written to the huge files to avoid stale data from being made available to potentially untrusted user programs, unless the device supports a discard/trim operation which will take care of zeroing the device blocks. By setting zero_hugefiles to false, this step will always be skipped, which can be useful if it is known that the disk has been previously erased, or if the user programs that will have access to the huge files are trusted to not reveal stale data.
encoding
This relation defines the file name encoding to be used if the casefold feature is enabled. Currently the only valid encoding is utf8-12.1 or utf8, which requests the most recent Unicode version; since 12.1 is the only available Unicode version, utf8 and utf8-12.1 have the same result. encoding_flags This relation defines encoding-specific flags. For utf8 encodings, the only available flag is strict, which will cause attempts to create file names containing invalid Unicode characters to be rejected by the kernel. Strict mode is not enabled by default.

SECTION [devices]

Chaque étiquette dans la section [devices] correspond à un nom de périphérique afin de pouvoir attribuer des paramètres par défaut à des périphériques particuliers.
fs_type
Cette variable indique le paramètre par défaut pour l'option -t, si l'utilisateur ne le précise pas sur la ligne de commande.
usage_types
Cette variable indique le paramètre par défaut pour l'option -T, si l'utilisateur ne le précise pas sur la ligne de commande.

FICHIERS

/etc/mke2fs.conf
Le fichier de configuration de mke2fs(8).

VOIR AUSSI

mke2fs(8)

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Gérard Delafond <gerard@delafond.org>, Frédéric Delanoy <delanoy_f@yahoo.com>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, Sébastien Blanchet, Emmanuel Araman <Emmanuel@araman.org>, Éric Piel <eric.piel@tremplin-utc.net>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Romain Doumenc <rd6137@gmail.com>, David Prévot <david@tilapin.org> et Cédric Boutillier <cedric.boutillier@gmail.com>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à <debian-l10n-french@lists.debian.org>.

Mars 2020 E2fsprogs version 1.45.6