Scroll to navigation

INTRO(2) Manuel du programmeur Linux INTRO(2)

NOM

intro - Introduction à la section des appels système

DESCRIPTION

La section 2 des manuels décrit les appels système Linux. Un appel système est un point d'entrée dans le noyau Linux. Généralement, les appels système ne sont pas invoqués directement : à la place, la plupart des appels système ont des fonctions enveloppes correspondantes dans la bibliothèque C qui effectuent les étapes nécessaires (par exemple, déroutement (trap) en mode noyau) afin d'invoquer l'appel système. Ainsi, faire un appel système ressemble à la même chose que d'invoquer une fonction de la bibliothèque.

Dans bien des cas, la fonction enveloppe fournie par la bibliothèque C ne fait rien deplus que :

  • copier les paramètres et le numéro unique d'appel système dans les registres où le noyau les attend ;
  • trapping to kernel mode, at which point the kernel does the real work of the system call;
  • positionner errno si l'appel système a renvoyé un numéro d'erreur au moment où le noyau repasse le CPU en mode utilisateur.

However, in a few cases, a wrapper function may do rather more than this, for example, performing some preprocessing of the arguments before trapping to kernel mode, or postprocessing of values returned by the system call. Where this is the case, the manual pages in Section 2 generally try to note the details of both the (usually GNU) C library API interface and the raw system call. Most commonly, the main DESCRIPTION will focus on the C library interface, and differences for the system call are covered in the NOTES section.

Pour avoir une liste des appels système de Linux, consultez la page syscalls(2).

VALEUR RENVOYÉE

En cas d'erreur, la plupart des appels système renvoient une valeur d'erreur négative (c'est-à-dire, la valeur opposée de l'une des constantes décrites dans errno(3)). La fonction enveloppe de la bibliothèque C cache ce détail à l'appelant : lorsqu'un appel système renvoie une valeur négative, la fonction enveloppe met dans la variable errno la valeur absolue de cette valeur de retour et renvoie -1 comme sa valeur de retour.

La valeur renvoyée par un appel système réussi dépend de l'appel. Beaucoup d'appels système renvoient 0 lorsqu'ils réussissent, mais certains renvoient parfois une valeur non nulle dans ce cas. Les détails sont décrits dans leur page de manuel associée.

Dans certains cas, le programmeur doit définir une macro de test de fonctionnalités afin d'obtenir la déclaration d'un appel système du fichier d'en-tête spécifié dans la section SYNOPSIS de la page de manuel (si elle est nécessaire, cette macro de test de fonctionnalités doit être définie avant d'inclure tout fichier d'en‐tête). Dans de tels cas, la macro nécessaire est décrite dans la page de manuel. Pour plus d'informations sur les macros de test de fonctionnalités, consultez feature_test_macros(7).

CONFORMITÉ

Certains termes et abréviations sont utilisés pour indiquer les variantes d'UNIX ou les normes auxquelles les appels de cette section se conforment. Consultez standards(7).

NOTES

Appel Direct

Dans la plupart des cas, il n'est pas nécessaire d'invoquer un appel système directement, mais il arrive parfois que la bibliothèque standard de C n'implémente pas une fonction pourtant utile. Dans ce cas, le programmeur doit invoquer l'appel système à la main, en utilisant syscall(2). Auparavant il était aussi possible d'utiliser les macros _syscall, qui sont décrites dans _syscall(2).

Auteurs et termes de droit d'auteur

Consultez les en-têtes de la source de chaque page de manuel pour connaître le(s) auteur(s) et conditions de copyright. Ils peuvent être différents selon les pages.

VOIR AUSSI

_syscall(2), syscall(2), syscalls(2), errno(3), intro(3), capabilities(7), credentials(7), feature_test_macros(7), mq_overview(7), path_resolution(7), pipe(7), pty(7), sem_overview(7), shm_overview(7), signal(7), socket(7), standards(7), symlink(7), sysvipc(7), time(7)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 5.07 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page, peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <https://www.blaess.fr/christophe/>, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à <debian-l10n-french@lists.debian.org>.

2 août 2019 Linux