Scroll to navigation

SETENV(3) Manuel du programmeur Linux SETENV(3)

NOM

setenv, unsetenv - Changer ou ajouter une variable d'environnement

SYNOPSIS

#include <stdlib.h>
int setenv(const char *name, const char *value, int overwrite);
int unsetenv(const char *name);

Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consulter feature_test_macros(7)) :

setenv(), unsetenv() :

_POSIX_C_SOURCE >= 200112L || /* Versions de la glibc <= 2.19 : */ _BSD_SOURCE

DESCRIPTION

La fonction setenv() ajoute la variable name dans l'environnement en lui attribuant la valeur value si name n'existe pas encore. Si name existe déjà dans l'environnement, alors sa valeur est modifiée en value si overwrite est non nul ; si overwrite vaut zéro, la valeur de name n'est pas modifiée et setenv() renvoie un code de succès. Cette fonction crée des copies des chaînes pointées par name et value (contrairement à putenv(3)).

La fonction unsetenv() efface la variable name de l'environnement. Si name n'existe pas dans l'environnement, la fonction réussit et l'environnement n'est pas modifié.

VALEUR RENVOYÉE

Les fonctions setenv() et unsetenv() renvoient O si elles réussissent et -1 si elles échouent, auquel cas errno contient le code d'erreur.

ERREURS

EINVAL
name est NULL, pointe vers une chaîne de taille nulle ou contient un caractère « = ».
ENOMEM
Pas assez de mémoire pour ajouter une nouvelle variable à l'environnement.

ATTRIBUTS

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).
Interface Attribut Valeur
setenv(), unsetenv() Sécurité des threads MT-Unsafe const:env

CONFORMITÉ

POSIX.1-2001, POSIX.1-2008, 4.3BSD.

NOTES

POSIX.1 n'impose pas que setenv() ou unsetenv() soient réentrantes.

Avant la glibc 2.2.2, unsetenv() était prototypée pour renvoyer void ; les versions de la glibc plus récentes suivent le prototype conforme à POSIX.1 comme montré dans le SYNOPSIS.

BOGUES

POSIX.1 indique que si name contient un caractère « = », alors setenv() devrait échouer avec l'erreur EINVAL ; toutefois, les versions antérieures à la glibc 2.3.4 autorisaient l'utilisation du caractère « = » dans name.

VOIR AUSSI

clearenv(3), getenv(3), putenv(3), environ(7)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 5.10 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <https://www.blaess.fr/christophe/>, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org> et Grégoire Scano <gregoire.scano@malloc.fr>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

15 septembre 2017 GNU