Scroll to navigation

SEM_INIT(3) Manuel du programmeur Linux SEM_INIT(3)

NOM

sem_init - Initialiser un sémaphore non nommé

SYNOPSIS

#include <semaphore.h>
int sem_init(sem_t *sem, int pshared, unsigned int value);

Effectuez l'édition des liens avec l'option -pthread.

DESCRIPTION

sem_init() initialise le sémaphore non nommé situé à l'adresse pointée par sem. L'argument value spécifie la valeur initiale du sémaphore.

L'argument pshared indique si ce sémaphore sera partagé entre les threads d'un processus ou entre processus.

Si pshared vaut 0, le sémaphore est partagé entre les threads d'un processus et devrait être situé à une adresse visible par tous les threads (par exemple, une variable globale ou une variable allouée dynamiquement dans le tas).

Si pshared n'est pas nul, le sémaphore est partagé entre processus et devrait être situé dans une région de mémoire partagée (consultez shm_open(3), mmap(2) et shmget(2)) (puisqu'un fils créé avec fork(2) hérite de la projection mémoire du père, il peut accéder au sémaphore). Tout processus qui peut accéder à la région de mémoire partagée peut opérer sur le sémaphore avec sem_post(3), sem_wait(3), etc.

L'initialisation d'un sémaphore qui a déjà été initialisé résulte en un comportement indéfini.

VALEUR RENVOYÉE

sem_init() renvoie 0 s'il réussit. S'il échoue, il renvoie -1 et écrit errno en conséquence.

ERREURS

EINVAL
value est plus grand que SEM_VALUE_MAX.
ENOSYS
pshared n'est pas nul, mais le système ne supporte pas les sémaphores partagés entre processus (consultez sem_overview(7)).

ATTRIBUTS

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).
Interface Attribut Valeur
sem_init() Sécurité des threads MT-Safe

CONFORMITÉ

POSIX.1-2001.

NOTES

Bizarrement, POSIX.1-2001 ne spécifie pas la valeur que devrait renvoyer un appel réussi à sem_init(). POSIX.1-2008 corrige cela et spécifie une valeur de retour nulle en cas de succès.

EXEMPLES

See shm_open(3) and sem_wait(3).

VOIR AUSSI

sem_destroy(3), sem_post(3), sem_wait(3), sem_overview(7)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 5.07 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page, peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <https://www.blaess.fr/christophe/>, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à <debian-l10n-french@lists.debian.org>.

11 avril 2020 Linux