Scroll to navigation

REMAP_FILE_PAGES(2) Manuel du programmeur Linux REMAP_FILE_PAGES(2)

NOM

remap_file_pages - Créer une projection non linéaire d'un fichier

SYNOPSIS

#define _GNU_SOURCE         /* Consultez feature_test_macros(7) */
#include <sys/mman.h>
int remap_file_pages(void *addr, size_t size, int prot,
                     size_t pgoff, int flags);

DESCRIPTION

Note: this system call was marked as deprecated starting with Linux 3.16. In Linux 4.0, the implementation was replaced by a slower in-kernel emulation. Those few applications that use this system call should consider migrating to alternatives. This change was made because the kernel code for this system call was complex, and it is believed to be little used or perhaps even completely unused. While it had some use cases in database applications on 32-bit systems, those use cases don't exist on 64-bit systems.

L'appel système remap_file_pages() est utilisé pour créer une projection non linéaire, c'est-à-dire une projection dans laquelle les pages du fichier sont projetées en mémoire dans un ordre non séquentiel. L'avantage d'utiliser remap_file_pages() au lieu de faire des appels répétés à mmap(2) est que la première approche n'impose pas au noyau de créer des structures de données VMA (Virtual Memory Area : zone mémoire virtuelle) supplémentaires.

Pour créer une projection non linéaire, nous allons effectuer les étapes suivantes :

1.
Utiliser mmap(2) pour créer une projection (qui est initialement linéaire). Cette projection doit être créée avec l'attribut MAP_SHARED.
2.
Utiliser un ou plusieurs appels à remap_file_pages() pour réorganiser la correspondance entre les pages de la projection et les pages du fichier. Il est possible d'accéder à la même page d'un fichier dans plusieurs endroits de la région projetée.

Les paramètres pgoff et size spécifient la région du fichier à reloger dans la projection : pgoff est un décalage de fichier (Ndt : file offset) dans l'unité de taille de page du système ; size est la longueur de la région en octets.

Le paramètre addr sert à deux choses. Tout d'abord, il identifie la projection des pages que l'on souhaite réorganiser. Ainsi, addr doit être une adresse tombant dans une région précédemment projetée par un appel à mmap(2). Ensuite, addr spécifie l'adresse à laquelle les pages du fichier identifiées par pgoff et size seront placées.

Les valeurs spécifiées dans addr et size doivent être des multiples de la taille de page système. Si elles ne le sont pas, le noyau arrondit par défaut les deux valeurs au multiple de taille de page le plus proche.

Le paramètre prot doit être spécifié à 0.

Le paramètre flags a la même signification que pour mmap(2), mais tous les attributs autres que MAP_NONBLOCK sont ignorés.

VALEUR RENVOYÉE

S'il réussit, remap_file_pages() renvoie 0. S'il échoue, -1 est renvoyé et errno est positionnée en conséquence.

ERREURS

EINVAL
addr ne fait pas référence à une projection valide créée avec l'attribut MAP_SHARED.
EINVAL
addr, size, prot ou pgoff n'est pas valable.

VERSIONS

L'appel système remap_file_pages() est apparu dans Linux 2.5.46 ; la glibc le gère depuis la version 2.3.3.

CONFORMITÉ

L'appel système remap_file_pages() est spécifique à Linux.

NOTES

Since Linux 2.6.23, remap_file_pages() creates non-linear mappings only on in-memory filesystems such as tmpfs(5), hugetlbfs or ramfs. On filesystems with a backing store, remap_file_pages() is not much more efficient than using mmap(2) to adjust which parts of the file are mapped to which addresses.

VOIR AUSSI

getpagesize(2), mmap(2), mmap2(2), mprotect(2), mremap(2), msync(2)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 5.07 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page, peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <https://www.blaess.fr/christophe/>, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à <debian-l10n-french@lists.debian.org>.

15 septembre 2017 Linux