Scroll to navigation

ON_EXIT(3) Manuel du programmeur Linux ON_EXIT(3)

NOM

on_exit - Programmer une fonction à appeler à la fin normale du programme

SYNOPSIS

#include <stdlib.h>
int on_exit(void (*fonction)(int , void *), void *arg);

Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consulter feature_test_macros(7)) :

on_exit(): Depuis la glibc 2.19 : _DEFAULT_SOURCE Pour la glibc 2.19 et avant : _BSD_SOURCE || _SVID_SOURCE

DESCRIPTION

La fonction on_exit() enregistre la fonction à appeler à la fin normale du programme, soit par l'appel à exit(3), soit lors du retour de la fonction main() du programme. La fonction reçoit le paramètre d'état transmis au dernier appel à exit(3) et le paramètre arg transmis à on_exit().

La même fonction peut être enregistrée plusieurs fois : elle sera appelée une fois pour chaque enregistrement.

Lorsqu'un processus fils est créé avec fork(2), il hérite d'une copie des enregistrements de son parent. À la suite d'un appel réussi à l'une des fonctions exec(3), tous les enregistrements sont supprimés.

VALEUR RENVOYÉE

La fonction on_exit() renvoie 0 si elle réussit ; sinon elle renvoie une valeur non nulle.

ATTRIBUTS

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).
Interface Attribut Valeur
on_exit() Sécurité des threads MT-Safe

CONFORMITÉ

Cette fonction provient de SunOS 4 mais est également présente dans la glibc. Elle n'apparaît plus dans Solaris (SunOS 5). Les programmes portables ne devraient pas utiliser cette fonction et devraient lui préférer la fonction standard atexit(3).

NOTES

Au moment où fonction est exécutée, les variables de la pile (auto) peuvent déjà être hors de portée. Ainsi, arg ne doit pas être un pointeur sur une variable de pile ; mais peut par contre être un pointeur sur une variable du tas ou une variable globale.

VOIR AUSSI

_exit(2), atexit(3), exit(3)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 5.10 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <https://www.blaess.fr/christophe/>, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

2 août 2019 GNU