Scroll to navigation

MBRLEN(3) Manuel du programmeur Linux MBRLEN(3)

NOM

mbrlen - Calculer la longueur d'un caractère multioctets

SYNOPSIS

#include <wchar.h>
size_t mbrlen(const char *s, size_t n, mbstate_t *ps);

DESCRIPTION

La fonction mbrlen() examine au maximum n octets de la séquence commençant en s et en extrait le caractère multioctet complet suivant. Elle met à jour l'état de décalage *ps. Si le caractère multioctet ne correspond pas au caractère large nul, elle renvoie le nombre d'octets qui ont été lus dans s. Si ce caractère correspond au caractère large nul, elle réinitialise l'état *ps et renvoie 0.

Si les n octets commençant en s ne contiennent pas un caractère multioctet complet, mbrlen() renvoie (size_t) -2. Ceci peut se produire même si n >= MB_CUR_MAX, dans le cas où la séquence multioctet contient des séquences de décalage redondantes.

Si la séquence multioctet commençant en s contient une séquence invalide avant le prochain caractère complet, mbrlen() renvoie (size_t) -1 et place dans errno la valeur EILSEQ. Dans ce cas, les effets sur *ps sont indéfinis.

Si ps est un pointeur NULL, une zone de mémoire statique réservée à mbrlen() est utilisée à sa place.

VALEUR RENVOYÉE

La fonction mbrlen() renvoie le nombre d'octets balayés depuis la séquence commençant en s, si un caractère large non nul a été reconnu. Elle renvoie zéro si un caractère large nul est rencontré. Elle renvoie (size_t) -1 et remplit errno avec EILSEQ, si une séquence invalide est trouvée. Elle renvoie (size_t) -2 si elle n'a pas trouvé de caractère entier, et si n doit être augmenté.

ATTRIBUTS

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).
Interface Attribut Valeur
mbrlen() Sécurité des threads MT-Unsafe race:mbrlen/!ps

CONFORMITÉ

POSIX.1-2001, POSIX.1-2008, C99.

NOTES

Le comportement de mbrlen() dépend de la catégorie LC_CTYPE de la localisation en cours.

VOIR AUSSI

mbrtowc(3)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 5.07 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page, peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <https://www.blaess.fr/christophe/>, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org>, Jean-Baptiste Holcroft <jean-baptiste@holcroft.fr> et Grégoire Scano <gregoire.scano@malloc.fr>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à <debian-l10n-french@lists.debian.org>.

8 août 2015 GNU