Scroll to navigation

FUTIMESAT(2) Manuel du programmeur Linux FUTIMESAT(2)

NOM

futimesat - Modifier les horodatages d'un fichier relativement à un descripteur de fichier de répertoire

SYNOPSIS

#include <fcntl.h> /* Définition des constantes AT_* */
#include <sys/time.h>
int futimesat(int dirfd, const char *pathname,
              const struct timeval times[2]);


Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consulter feature_test_macros(7)) :

futimesat(): _GNU_SOURCE

DESCRIPTION

Cet appel système est obsolète. Utilisez utimensat(2) à la place.

L'appel système futimesat() fonctionne exactement comme utimes(2), les seules différences étant celles décrites sur cette page.

Si le chemin donné dans pathname est relatif, il est interprété par rapport au répertoire référencé par le descripteur de fichier dirfd (plutôt que par rapport au répertoire courant du processus, comme pour utimes(2) pour les chemins relatifs).

Si pathname est un chemin relatif, et si dirfd a la valeur spéciale AT_FDCWD, alors pathname est interprété par rapport au répertoire courant du processus appelant, comme dans utimes(2).

Si pathname est absolu, alors dirfd est ignoré.

VALEUR RENVOYÉE

En cas de réussite, futimesat() renvoie 0. En cas d'erreur, -1 est renvoyé et errno est définie.

ERREURS

Les mêmes erreurs qui apparaissent pour utimes(2) peuvent apparaître pour futimesat(). Les erreurs supplémentaires suivantes peuvent également se produire pour futimesat() :
EBADF
dirfd n'est pas un descripteur de fichier valable.
ENOTDIR
pathname est relatif et dirfd est un descripteur de fichier faisant référence à un fichier qui n'est pas un dossier.

VERSIONS

futimesat() a été ajouté au noyau Linux dans sa version 2.6.16 ; la glibc le gère depuis la version 2.4.

CONFORMITÉ

Cet appel système n'est pas standard. Il a été implémenté à partir d'une spécification qui avait été proposée pour POSIX.1, mais cette spécification a été remplacée par celle pour utimensat(2).

Un appel système similaire existe sur Solaris.

NOTES

Notes de la glibc

Si pathname est NULL, la fonction enveloppe futimesat() de la glibc met à jour les horodatages du fichier référencé par dirfd.

VOIR AUSSI

stat(2), utimensat(2), utimes(2), futimes(3), path_resolution(7)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 5.07 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page, peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <https://www.blaess.fr/christophe/>, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à <debian-l10n-french@lists.debian.org>.

15 septembre 2017 Linux