Scroll to navigation

ERROR(3) Manuel du programmeur Linux ERROR(3)

NOM

error, error_at_line, error_message_count, error_one_per_line, error_print_progname - Fonctions de compte-rendu d'erreurs de la glibc

SYNOPSIS

#include <error.h>
void error(int statut, int numerr, const char *format, ...);
void error_at_line(int statut, int numerr, const char *nomfichier,
                   unsigned int numligne, const char *format, ...);
extern unsigned int error_message_count;
extern int error_one_per_line;
extern void (*error_print_progname) (void);

DESCRIPTION

error() est une fonction générique de rapport d'erreurs. Elle vide stdout et affiche sur stderr, le nom du programme, un caractère deux-points, une espace, le message spécifié par la chaîne format dans le format printf(3) et si numerr est différent de zéro, un second caractère deux-points, une espace suivie du contenu de strerror(numerr). Tout argument de format doit suivre format dans la liste des arguments. L'affichage se termine par un retour à la ligne.

Le nom du programme affiché par error() est la valeur de la variable globale program_invocation_name(3). program_invocation_name est initialisée à la même valeur que l'argument argv[0] de la fonction main(). La valeur de cette variable peut être modifiée pour changer l'affichage de error().

Si statut possède une valeur non nulle, alors error() appelle exit(3) afin de terminer le programme avec la valeur de retour donnée.

La fonction error_at_line() est identique à error() excepté les arguments supplémentaires nomfichier et numligne. L'affichage produit est similaire à celui de error() excepté qu'après le nom du programme sont écrits « : », la valeur de nomfichier, « : » et la valeur de numligne. Les paramètres __LINE__ et __FILE__ du préprocesseur peuvent être utiles lors de l'utilisation de error_at_line(), mais d'autres valeurs peuvent aussi être utilisées. Par exemple, ces arguments peuvent faire référence à l'emplacement dans un fichier d’entrée.

Si la variable globale error_one_per_line est définie à une valeur non nulle, une séquence d'appels à error_at_line() avec les mêmes valeurs de nomfichier et numligne ne produira qu'un seul message de sortie (le premier).

La variable globale error_message_count compte le nombre de messages qui ont été affichés avec error() et error_at_line().

Si la variable globale error_print_progname est assignée à l'adresse d'une fonction (c'est-à-dire, différent de NULL), alors cette fonction est appelée au lieu de préfixer le message avec le nom du programme et « : ». La fonction doit afficher une chaîne adaptée sur stderr.

ATTRIBUTS

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).
Interface Attribut Valeur
error() Sécurité des threads MT-Safe locale
error_at_line() Sécurité des threads MT-Unsafe race: error_at_line/error_one_per_line locale

La variable interne error_one_per_line est accédée (sans aucune forme de synchronisation mais, puisque c'est un int qui n'est utilisé qu'une seule fois, de façon plutôt sûre) et si error_one_per_line n'est pas défini à zéro, les variables internes statiques (pas exposées à l'utilisateur) utilisées pour stocker le dernier nom de fichier affiché ainsi que le numéro de ligne sont accédées et modifiées sans synchronisation ; la mise à jour n'est pas atomique et survient avant la désactivation de l'annulation et peut donc être interrompue seulement après qu'une des deux variables soit modifiée. Après cela, error_at_line() est très similaire à error().

CONFORMITÉ

Ces fonctions et ces variables sont des extensions GNU et ne doivent pas être utilisées pour des applications portables.

VOIR AUSSI

err(3), errno(3), exit(3), perror(3), program_invocation_name(3), strerror(3)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 5.10 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <https://www.blaess.fr/christophe/>, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org> et Grégoire Scano <gregoire.scano@malloc.fr>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

15 septembre 2017 GNU