Scroll to navigation

SWAPON(8) Administration Système SWAPON(8)

NOM

swapon, swapoff - Activer et désactiver les périphériques et fichiers pour la pagination et l’échange sur disque

SYNOPSIS

swapon [options] [fichier_spécial ...]
swapoff [-va] [fichier_spécial ...]

DESCRIPTION

swapon est utilisé pour indiquer les périphériques sur lesquels la pagination et l'échange auront lieu.

Le périphérique ou le fichier utilisé est indiqué par le paramètre fichier_spécial. Il peut être de la forme -L étiquette ou -U UUID pour indiquer le périphérique à l'aide d'une étiquette ou d'un UUID.

Les appels à swapon se produisent normalement dans les fichiers d'initialisation du système, rendant tous les périphériques d'échange disponibles, de telle sorte que l'activité de pagination est répartie sur plusieurs périphériques et fichiers.

swapoff désactive la pagination sur les périphériques ou fichiers indiqués. Quand l’attribut -a est donné, la pagination est désactivée sur tous les périphériques ou fichiers d'échange connus (comme trouvés dans /proc/swaps ou /etc/fstab).

OPTIONS

-a, --all
Tous les périphériques marqués « swap » dans /etc/fstab sont rendus disponibles pour la pagination sauf s'ils possèdent l'option « noauto ». Les périphériques qui sont déjà utilisés en tant que tels sont silencieusement ignorés.
-d, --discard[=stratégie]
Activer les abandons d’espace d’échange, si le périphérique sous-jacent permet l’opération d’abandon ou rognage. Cela pourrait améliorer les performances sur certains SSD, mais en général ce n’est pas le cas. L’option permet de sélectionner une des deux stratégies d’abandon d’espace d’échange disponibles : --discard=once pour réaliser une seule opération d’abandon sur toute la zone d’échange au moment de son activation ; --discard=pages pour abandonner de manière asynchrone les pages d’espace d’échange libérées avant qu’elles ne soient réutilisées. Si aucune stratégie n’est sélectionnée, le comportement par défaut est d’activer les deux types d’abandon. Les options discard, discard=once ou discard=pages de /etc/fstab peuvent aussi être utilisées pour activer les attributs d’abandon.
-e, --ifexists
Passer silencieusement les périphériques qui n'existent pas. L'option de montage nofail de /etc/fstab pourrait aussi permettre de passer silencieusement les périphériques qui n'existent pas.

-f, --fixpgsz
Réinitialiser (exec mkswap) l'espace d'échange si sa taille de page ne correspond pas à celle du noyau en cours d'exécution. mkswap(2) initialise le périphérique entièrement et ne vérifie pas si des blocs sont corrompus.
-h, --help
Afficher l’aide-mémoire puis quitter.
-L étiquette
Utiliser la partition avec l'étiquette donnée (l'accès à /proc/partitions est nécessaire).
-o, --options options
Indiquer les options d’espace d’échange dans une chaîne, séparées par des virgules, compatible avec fstab. Par exemple :

swapon -o pri=1,discard=pages,nofail /dev/sda2

La chaîne options est évaluée en dernier et écrase toutes les autres options de la ligne de commande.
-p, --priority priorité
Indiquer la priorité d'un périphérique d'échange. priorité est un entier compris entre -1 et 32767. Les nombres les plus élevés indiquent une priorité plus grande. Consultez swapon(2) pour une description complète des priorités d'espace d'échange. Ajoutez pri=valeur dans le champ option de /etc/fstab pour l'utiliser avec swapon -a. La valeur par défaut est -1 quand aucune priorité n’est définie.
-s, --summary
Afficher le résumé par périphérique de l'utilisation de la pagination. C’est équivalent à « cat /proc/swaps ». Ce format de sortie est obsolète, remplacé par --show qui fournit un meilleur contrôle des données en sortie.
--show[=colonne ...]
Afficher un tableau de zones d’échange. Consultez la sortie de --help pour une liste de colonnes disponibles.
--output-all
Afficher toutes les colonnes disponibles.
--noheadings
Ne pas afficher d’en-tête avec la sortie de --show.
--raw
Afficher la sortie de --show sans alignement des colonnes du tableau.
--bytes
Afficher la taille de l’espace d’échange en octet dans la sortie de --show au lieu d’unités plus lisibles.
-U UUID
Utiliser la partition avec l'UUID indiqué.
-v, --verbose
Sortie détaillée.
-V, --version
Afficher le nom et la version du logiciel et quitter.

CODE DE RETOUR

Les codes de retour de swapoff depuis la version 2.36 sont les suivants :
0
Succès.
2
La mémoire du système est insuffisante pour arrêter l’utilisation de l’espace d’échange (débordement de mémoire).
4
L’appel système swapoff a échoué pour une autre raison
8
Erreur ne concernant pas l’appel système swapoff (épuisement de mémoire…)
16
Erreur d’utilisation ou de syntaxe
32
Échec complet de swapoff pour --all
64
Réussite partielle de swapoff pour --all

La commande swapoff --all a renvoyé 0 (succès total), 32 (échec complet) ou 64 (échec partiel, réussite partielle).

Les versions anciennes avant la version 2.36 n’avaient aucun code de retour documenté. 0 signifie succès dans toutes les versions.

ENVIRONNEMENT

LIBMOUNT_DEBUG=all
Activer la sortie de débogage de libmount.
LIBBLKID_DEBUG=all
Activer la sortie de débogage de libblkid.

FICHIERS

/dev/sd?? les périphériques standards de pagination sur disque
/etc/fstab table de description en ASCII des systèmes de fichiers

NOTES

Fichiers creux

L’implémentation de fichier d’échange dans le noyau s’attend à pouvoir écrire directement dans le fichier, sans aide du système de fichiers. C’est un problème pour les fichiers avec des creux ou en copie sur écriture (« copy-on-write ») comme Btrfs

Les commandes telles cp(1) ou truncate(1) créent des fichiers creux. Ces fichiers sont rejetés par swapon.

Les fichiers préalloués créés par fallocate(1) peuvent être aussi interprétés comme des fichiers creux selon le système de fichiers. Les fichiers d’échange préalloués sont pris en charge par XFS depuis Linux 4.18.

La façon la plus portable de créer un fichier d’échange est d’utiliser dd(1) et /dev/zero.

Btrfs

Les fichiers d’échange sont pris en charge par Btrfs depuis Linux 5.0 pour les fichiers sans attribut copie sur écriture. Consultez la page de manuel de btrfs(5) pour davantage de détails.

NFS

La pagination par NFS (Network File System) risque de ne pas fonctionner.

Suspend

swapon détecte et réécrit automatiquement la signature d’un espace d’échange avec les données des anciens logiciels de mise en veille (par exemple S1SUSPEND, S2SUSPEND, etc.) Si cela n'est pas fait, des données seront corrompues lors du prochain réveil.

HISTORIQUE

La commande swapon est apparue pour la première fois dans 4.0BSD.

VOIR AUSSI

swapoff(2), swapon(2), fstab(5), init(8), fallocate(1), mkswap(8), mount(8), rc(8)

DISPONIBILITÉ

La commande swapon fait partie du paquet util-linux, elle est disponible sur <https://www.kernel.org/pub/linux/utils/util-linux/>.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <ccb@club-internet.fr>, Michel Quercia <quercia AT cal DOT enst DOT fr>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, Frédéric Delanoy <delanoy_f@yahoo.com>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, Christophe Sauthier <christophe@sauthier.com>, Sébastien Blanchet, Jérôme Perzyna <jperzyna@yahoo.fr>, Aymeric Nys <aymeric AT nnx POINT com>, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Yves Rütschlé <l10n@rutschle.net>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Philippe Piette <foudre-blanche@skynet.be>, Jean-Baka Domelevo-Entfellner <domelevo@gmail.com>, Nicolas Haller <nicolas@boiteameuh.org>, Sylvain Archenault <sylvain.archenault@laposte.net>, Valéry Perrin <valery.perrin.debian@free.fr>, Jade Alglave <jade.alglave@ens-lyon.org>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Alexandre Kuoch <alex.kuoch@gmail.com>, Lyes Zemmouche <iliaas@hotmail.fr>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Alexandre Normand <aj.normand@free.fr>, David Prévot <david@tilapin.org> et Jean-Paul Guillonneau <guillonneau.jeanpaul@free.fr>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

Octobre 2014 util-linux