Scroll to navigation

DUPLOCALE(3) Manuel du programmeur Linux DUPLOCALE(3)

NOM

duplocale - Dupliquer un objet de paramètres régionaux

SYNOPSIS

#include <locale.h>
locale_t duplocale(locale_t locobj);


Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consultez feature_test_macros(7)) :

duplocale() :

Depuis glibc 2.10:
_XOPEN_SOURCE >= 700
Depuis glibc 2.10:
_GNU_SOURCE

DESCRIPTION

La fonction duplocale() créée un duplicata de l’objet de paramètres régionaux référencé par locobj.

Si locobj est LC_GLOBAL_LOCALE, duplocale() crée un objet de paramètres régionaux contenant un copie des paramètres régionaux génériques déterminés par setlocale(3).

VALEUR DE RETOUR

En cas de réussite, duplocale() renvoie un identifiant pour le nouvel objet de paramètres régionaux. En cas d’erreur, il renvoie (locale_t) 0 et définit errno pour indiquer la cause de l’erreur.

ERREURS

ENOMEM
Pas assez de mémoire pour créer l’objet de paramètres régionaux dupliqué.

VERSIONS

La fonction duplocale() est apparue pour la première fois dans la version 2.3 de la bibliothèque C de GNU.

CONFORMITÉ

POSIX.1-2008.

NOTES

La duplication de paramètres régionaux peut avoir les utilités suivantes :
  • créer une copie de l’objet de paramètres régionaux dans lequel au moins une catégorie est à modifier (en utilisant newlocale(3)) ;
  • obtenir un identifiant pour les paramètres régionaux actuels qui peut servir dans d’autres fonctions permettant d’utiliser un identifiant de paramètres régionaux, comme toupper_l(3). C’est réalisé en appliquant duplocale() à la valeur renvoyée par les appels suivants :
loc = uselocale((locale_t) 0);
Cette technique est nécessaire, parce que l’appel uselocale(3) précédent pourrait renvoyer la valeur LC_GLOBAL_LOCALE, avec pour conséquence un comportement non défini si passé à des fonctions comme toupper_l(3). Un appel de duplocale() permet de s’assurer que la valeur LC_GLOBAL_LOCALE est convertie en objet de paramètres régionaux utilisable. Consultez EXEMPLE ci-dessous.

Chaque objet de paramètres régionaux créé par duplocale() devrait être désalloué en utilisant freelocale(3).

EXEMPLE

Le programme suivant utilise uselocale(3) et duplocale() pour obtenir un identifiant pour les paramètres régionaux actuels qui sont ensuite passés à toupper_l(3). Le programme prend un argument en ligne de commande, une chaîne de caractères qui est convertie en majuscule et affichée sur la sortie standard. Voici un exemple d’utilisation :


$ ./a.out abc
ABC


Source du programme

#define _XOPEN_SOURCE 700
#include <ctype.h>
#include <stdio.h>
#include <stdlib.h>
#include <locale.h>
#define errExit(msg)    do { perror(msg); exit(EXIT_FAILURE); \
                        } while (0)
int
main(int argc, char *argv[])
{
    locale_t loc, nloc;
    char *p;
    if (argc != 2) {
        fprintf(stderr, "Utilisation : %s chaîne\n", argv[0]);
        exit(EXIT_FAILURE);
    }
    /* Cette suite est nécessaire, parce que uselocale() pourrait
       renvoyer la valeur LC_GLOBAL_LOCALE, qui ne peut pas être
       passée comme un argument à toupper_l() */
    loc = uselocale((locale_t) 0);
    if (loc == (locale_t) 0)
        errExit("uselocale");
    nloc = duplocale(loc);
    if (nloc == (locale_t) 0)
        errExit("duplocale");
    for (p = argv[1]; *p; p++)
        putchar(toupper_l(*p, nloc));
    printf("\n");
    freelocale(nloc);
    exit(EXIT_SUCCESS);
}

VOIR AUSSI

freelocale(3), newlocale(3), setlocale(3), uselocale(3), locale(5), locale(7)

COLOPHON

This page is part of release 5.05 of the Linux man-pages project. A description of the project, information about reporting bugs, and the latest version of this page, can be found at https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à <debian-l10n-french@lists.debian.org>.

6 mars 2019 Linux