Scroll to navigation

CONNECT(2) Manuel du programmeur Linux CONNECT(2)

NOM

connect - Débuter une connexion sur une socket

SYNOPSIS

#include <sys/types.h>          /* Consultez NOTES */

#include <sys/socket.h>
int connect(int sockfd, const struct sockaddr *addr,
            socklen_t addrlen);

DESCRIPTION

L'appel système connect() connecte la socket associée au descripteur de fichier sockfd à l'adresse indiquée par addr. L'argument addrlen indique la taille de addr. Le format de l'adresse addr est déterminé par la famille de la socket sockfd ; consultez socket(2) pour plus de détails.

Si la socket sockfd est du type SOCK_DGRAM, alors serv_addr est l'adresse à laquelle les datagrammes seront envoyés par défaut, et la seule adresse depuis laquelle ils seront reçus. Si la socket est du type SOCK_STREAM ou SOCK_SEQPACKET, cette fonction tente de se connecter à une autre socket. L'adresse de l'autre socket est indiquée par serv_addr, qui doit être une adresse (de longueur addrlen) dans le même domaine que la socket. Chaque domaine de communication interprète le paramètre addr à sa manière.

En général, les sockets des protocoles orientés connexion ne réussissent un appel connect() qu'une seule fois, alors qu'une socket d'un protocole sans connexion peut appeler connect() plusieurs fois pour changer son affectation. Une socket sans connexion peut interrompre son affectation en se connectant sur une adresse avec le membre sa_family de la structure sockaddr à la valeur AF_UNSPEC (géré par Linux depuis le noyau 2.2).

VALEUR DE RETOUR

connect() renvoie 0 s'il réussit, ou -1 s'il échoue, auquel cas errno contient le code d'erreur.

ERREURS

Voici une liste d'erreurs générales concernant les sockets. Il peut en exister d'autres spécifiques au domaine employé.
EACCES
Pour les sockets de domaine UNIX qui sont spécifiées par un nom de chemin : la permission en écriture est refusée sur le fichier socket, ou la permission de parcours est refusée pour l'un des répertoires composant le chemin. (Consultez aussi path_resolution(7).)
EACCES, EPERM
L'utilisateur a tenté de se connecter à une adresse broadcast sans avoir activé l'attribut broadcast, ou la demande de connexion a échoué à cause des règles d'un pare-feu local.
EADDRINUSE
L'adresse locale est déjà utilisée.
EADDRNOTAVAIL
(Sockets Internet) La socket indiquée par sockfd n'a pas encore été attachée a une adresse, et lors d'une tentative d'attachement à un port éphémère, aucun port n'était disponible dans l'intervalle des ports éphémères. Consultez les explications concernant /proc/sys/net/ipv4/ip_local_port_range dans ip(7).
EAFNOSUPPORT
L'adresse transmise n'a pas la bonne valeur dans son champ sa_family.
EAGAIN
For nonblocking UNIX domain sockets, the socket is nonblocking, and the connection cannot be completed immediately. For other socket families, there are insufficient entries in the routing cache.
EALREADY
La socket est non bloquante et une tentative de connexion précédente ne s'est pas encore terminée.
EBADF
sockfd is not a valid open file descriptor.
ECONNREFUSED
A connect() on a stream socket found no one listening on the remote address.
EFAULT
La structure d'adresse pointe en dehors de l'espace d'adressage.
EINPROGRESS
The socket is nonblocking and the connection cannot be completed immediately. (UNIX domain sockets failed with EAGAIN instead.) It is possible to select(2) or poll(2) for completion by selecting the socket for writing. After select(2) indicates writability, use getsockopt(2) to read the SO_ERROR option at level SOL_SOCKET to determine whether connect() completed successfully (SO_ERROR is zero) or unsuccessfully (SO_ERROR is one of the usual error codes listed here, explaining the reason for the failure).
EINTR
L'appel système a été interrompu par l'arrivée d'un signal avant qu'une connexion valide ne survienne ; consultez signal(7).
EISCONN
La socket est déjà connectée.
ENETUNREACH
Le réseau est inaccessible.
ENOTSOCK
The file descriptor sockfd does not refer to a socket.
EPROTOTYPE
Le protocole de communication demandé n'est pas accepté par le type de socket. Cette erreur peut se produire, par exemple, lors d'une tentative de connexion d'une socket de datagramme UNIX avec une socket de flux.
ETIMEDOUT
Dépassement du délai maximum pendant la connexion. Le serveur peut être trop chargé pour accepter une nouvelle connexion. Remarquez que pour les sockets IP, le délai peut être très long si les syncookies sont activés sur le serveur.

CONFORMITÉ

POSIX.1-2001, POSIX.1-2008, SVr4, 4.4BSD, (connect() first appeared in 4.2BSD).

NOTES

POSIX.1 does not require the inclusion of <sys/types.h>, and this header file is not required on Linux. However, some historical (BSD) implementations required this header file, and portable applications are probably wise to include it.

For background on the socklen_t type, see accept(2).

If connect() fails, consider the state of the socket as unspecified. Portable applications should close the socket and create a new one for reconnecting.

EXEMPLE

getaddrinfo(3) contient un exemple d'utilisation de connect().

VOIR AUSSI

accept(2), bind(2), getsockname(2), listen(2), socket(2), path_resolution(7)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 5.05 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org>, Cédric Boutillier <cedric.boutillier@gmail.com> et Frédéric Hantrais <fhantrais@gmail.com>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à <debian-l10n-french@lists.debian.org>.

6 mars 2019 Linux