Scroll to navigation

APT(8) APT APT(8)

NOM

apt - interface en ligne de commande

SYNOPSIS

apt [-h] [-o=config_string] [-c=config_file] [ -t=target_release] [ -a=architecture] {list | search | show | update | install  pkg [{=pkg_version_number | /target_release}]... | remove  pkg... | upgrade | full-upgrade | edit-sources | {-v | --version} | {-h | --help}}

DESCRIPTION

apt fournit une interface en ligne de commande pour le système de gestion de paquets. Elle est conçue comme une interface utilisateur et permet certaines options plus adaptées à une utilisation interactive par défaut par rapport aux outils d'APT plus spécialisés tels que apt-get(8) et apt-cache(8).
Exactement comme apt lui-même, cette page de manuel vise à être une interface pour l'utilisateur et ainsi elle ne mentionne que les commandes et les options les plus courantes, en partie pour ne pas répéter les informations à de multiples emplacements et en partie pour ne pas noyer le lecteur par une surabondance d'options et de détails.
update (apt-get(8))
La commande update permet de télécharger les informations sur les paquets à partir des sources configurées. D'autres commandes agissent sur ces données, par exemple, réalisent la mise à jour de paquet ou recherchent et affichent des détails à propos de tous les paquets qui peuvent être installés.
upgrade (apt-get(8))
La commande upgrade permet d'installer les mises à jour disponibles de tous les paquets présents sur le système en utilisant les sources énumérées dans sources.list(5). De nouveaux paquets seront installés si cela est nécessaire pour satisfaire des dépendances, mais les paquets installés ne seront jamais supprimés. Si la mise à jour d'un paquet nécessite la suppression d'un paquet installé, la mise à jour n'est pas réalisée.
full-upgrade (apt-get(8))
La commande full-upgrade remplit la même fonction que upgrade mais supprimera des paquets actuellement installés si cela est nécessaire pour mettre à jour le système dans son ensemble.
install, remove, purge (apt-get(8))
La commande réalise l'action requise sur un ou plusieurs paquets spécifiés avec regex(7), glob(7) ou avec la correspondance exacte. Les actions requises peuvent être remplacées pour certains paquets en ajoutant un plus (+) au nom du paquet pour l'installer et ou un moins (-) pour le supprimer.
 
On peut choisir d'installer une version particulière d'un paquet en faisant suivre son nom par un signe égal (=) et par la version du paquet à sélectionner. Autrement, on peut choisir une version spécifique en faisant suivre le nom du paquet par une barre oblique (/) et le nom de code (stretch, buster, sid ...) ou un nom de suite (stable, testing, unstable). Cela sélectionnera aussi cette version pour les dépendances de ce paquet si cela est nécessaire pour satisfaire la requête.
 
La suppression d'un paquet entraîne la suppression de toutes les données empaquetées, mais conserve habituellement les petits fichiers (modifiés) de configuration de l'utilisateur, pour le cas où la suppression a été accidentelle. Dans ce cas, il suffira d'émettre une demande d'installation pour le paquet supprimé accidentellement pour restaurer son fonctionnement antérieur. D'autre part, on peut facilement se débarrasser de ces reliquats en appelant la commande purge même sur des paquets déjà supprimés. Notez que cela n'affecte aucune donnée ou configuration stockées dans votre répertoire personnel.
autoremove (apt-get(8))
La commande autoremove, supprime les paquets installés automatiquement dans le but de satisfaire les dépendances d'autres paquets et qui ne sont plus nécessaires parce que les dépendances ont changé ou parce que le ou les paquets ont été supprimés entre-temps.
 
Vous devriez vérifier que la liste ne contient pas des applications que vous avez fini par apprécier, même si elles ont été installées seulement comme dépendance d'un autre paquet. Vous pouvez marquer ces paquets comme installés manuellement avec apt-mark(8). Les paquets que vous avez installés explicitement avec la commande install ne seront jamais proposés non plus pour une suppression automatique.
search (apt-cache(8))
La commande search peut être utilisée pour rechercher le(s) terme(s) regex(7) donné(s) dans la liste de paquets disponibles et affiche les paquets correspondants. Par exemple, cela peut être utile pour rechercher des paquets dotés d'une fonctionnalité particulière. Si vous recherchez un paquet qui fournit un fichier particulier, essayez apt-file(1).
show (apt-cache(8))
La commande affiche des informations sur le(s) paquet(s) donné(s) y compris ses dépendances, sa taille installé et au téléchargement, les sources d’où provient le paquet, la description du contenu des paquets et bien plus encore. Cela peut être utile pour consulter ces informations avant d'autoriser apt(8) à supprimer un paquet ou lors d'une recherche de nouveaux paquets à installer.
list (travail en cours)
La commande list est à peu près semblable à la commande dpkg-query --list dans la mesure où elle peut afficher une liste de paquets qui satisfont à certains critères. Elle gère les motifs glob(7) pour la correspondance des noms de paquets ainsi que des options pour afficher les versions installées --installed, pouvant être mises à jour --upgradeable, ou toutes les versions disponibles --all-versions.
edit-sources (travail en cours)
La commande edit-sources permet de modifier le fichier sources.list(5) avec votre éditeur de texte préféré et fournit des vérifications de sécurité de base.

UTILISATION DE SCRIPTS ET DIFFÉRENCES AVEC LES AUTRES OUTILS DAPT

La ligne de commande de apt(8) est conçue comme un outil pour l'utilisateur et son comportement peut varier selon ses versions. Bien qu'il s'efforce de ne pas casser les compatibilités ascendantes, cela ne peut pas non plus être garanti, si une modification semble bénéfique pour une utilisation interactive.
Toutes les fonctionnalités d' apt(8) sont aussi proposées dans les outils dédiés d'APT tels que apt-get(8) ou apt-cache(8) apt(8) modifie seulement la valeur par défaut de certaines options (voir apt.conf(5) et en particulier le champ d'action Binary). Aussi vous devriez préférer l'utilisation de ces commandes (éventuellement avec certaines options complémentaires activées) dans les scripts parce qu'elles conservent autant que possible la compatibilité ascendante.

VOIR AUSSI

apt-get(8), apt-cache(8), sources.list(5), apt.conf(5), apt-config(8), le guide d'APT dans /usr/share/doc/apt-doc/, apt_preferences(5), le « HOWTO » d'APT.

DIAGNOSTICS

apt renvoie zéro après une opération normale, et le décimal 100 en cas d'erreur.

BUGS

APT bug page[1]. If you wish to report a bug in APT, please see /usr/share/doc/debian/bug-reporting.txt or the reportbug(1) command.

TRANSLATION

The english translation was done by John Doe <john@doe.org> in 2009, 2010 and Daniela Acme <daniela@acme.us> in 2010 together with the Debian Dummy l10n Team <debian-l10n-dummy@lists.debian.org>.
Note that this translated document may contain untranslated parts. This is done on purpose, to avoid losing content when the translation is lagging behind the original content.

AUTEUR

APT team

NOTES

1.
APT bug page
http://bugs.debian.org/src:apt
20 octobre 2015 APT 1.4.7