Scroll to navigation

dpkg-name(1) suite dpkg dpkg-name(1)

NOM

dpkg-name - Redonne aux paquets Debian leur nom complet

SYNOPSIS

dpkg-name [option...] [--] fichier...

DESCRIPTION

Cette page de manuel documente le programme dpkg-name qui fournit une façon simple de redonner aux paquets Debian leur nom complet. Ce nom consiste en une chaîne paquet_version_architecture.type-de-paquet telle qu'elle est indiquée dans le fichier « control » du paquet. La partie version du nom est composée d'informations sur la version originelle qui peuvent ou non être suivies d'un trait d'union et d'informations sur la révision. La partie type-de-paquet provient de ce champ s'il existe. La valeur par défaut est deb.

OPTIONS

Le nom du fichier n'aura pas l'information sur l'architecture.
Fait un lien symbolique plutôt qu'une transposition.
Remplace des fichiers existants s'ils ont le même nom que le fichier de destination.
Met les fichiers dans un sous-répertoire. Si le répertoire donné en paramètre existe, les fichiers sont déplacés dans ce répertoire ; sinon le répertoire cible, extrait du champ « section » que contient la partie contrôle du paquet, sera « unstable/binary-architecture/section ». Quand aucune information sur la section n'est trouvée dans le fichier « control », la section est supposée être no-section. Dans ce cas, ainsi que si la section est non-free ou contrib, le répertoire cible est « section/binary-architecture ». Le champ « section » est facultatif ; aussi beaucoup de paquets sont dans la zone « no-section ». Utilisez cette option avec précaution : elle est compliquée.
On peut utiliser cette option avec l'option -s. Quand un répertoire cible n'est pas trouvé, il est créé automatiquement. Utilisez cette option avec soin.
-?, --help
Affiche un message d'aide puis quitte.
Affiche le numéro de version puis quitte.

ENVIRONNEMENT

Définit le mode de couleur (depuis dpkg 1.18.5). Les valeurs actuellement acceptées sont auto (par défaut), always et never.
Si cette variable est définie, elle sera utilisée pour décider l'activation de la prise en charge des langues (NLS – Native Language Support), connu aussi comme la gestion de l'internationalisation (ou i18n) (depuis dpkg 1.19.0). Les valeurs permises sont : 0 et 1 (par défaut).

BOGUES

Certains paquets ne respectent pas l'organisation paquet_version_architecture.deb. Les paquets traités par dpkg-name la respectent. Cela n'a pas de conséquence sur la façon dont dselect(1) ou dpkg(1) installent les paquets, mais il se peut que d'autres systèmes d'installation aient besoin de cette organisation.

EXEMPLES

Le nom du fichier bar-foo.deb devient bar-foo_1.0-2_i386.deb ou quelque chose de similaire suivant les renseignements que contient la partie de contrôle de bar-foo.deb.
Cette commande dpkg-name redonne leur nom complet à tous les fichiers qui se trouvent dans le répertoire /root/debian et ses sous-répertoires et qui possèdent une extension deb, mais supprime l'information sur l'architecture.
Ne faites pas ça ! L'archive sera complètement gâchée par des paquets qui ne possèdent pas d'informations sur la section. Ne faites pas ça !
On peut se servir de cette commande lors de la construction d'un nouveau paquet.

VOIR AUSSI

deb(5), deb-control(5), dpkg(1), dpkg-deb(1), find(1), xargs(1).

TRADUCTION

Ariel VARDI <ariel.vardi@freesbee.fr>, 2002. Philippe Batailler, 2006. Nicolas François, 2006. Veuillez signaler toute erreur à <debian-l10n-french@lists.debian.org>.

2020-03-08 1.20.0