Scroll to navigation

SCRIPTREPLAY(1) Commandes de l'utilisateur SCRIPTREPLAY(1)

NOM

scriptreplay - Rejouer un enregistrement fait par script, en utilisant les informations temporelles

SYNOPSIS

scriptreplay [options] [-t] fichier_timing [fichier_script [diviseur]]

DESCRIPTION

Ce programme rejoue un enregistrement fait par script(1), en utilisant les informations temporelles pour s'assurer qu'il s'exécute au même rythme que lors de l'enregistrement.

La répétition affiche simplement à nouveau les informations ; les programmes lancés lors de l'enregistrement de fichier_script ne sont pas réexécutés. Comme les mêmes informations sont réaffichées, scriptreplay ne garantit un bon fonctionnement que s'il est lancé sur le même type de terminal que celui où a été enregistré le fichier_script. Sinon, tout caractère d'échappement de l'enregistrement pourrait être interprété différemment par le terminal sur lequel scriptreplay envoie sa sortie.

Les informations temporelles correspondent à ce que script(1) envoie au fichier spécifié avec --log-timing.

Par défaut, le fichier à rejouer est supposé s'appeler fichier_script, mais d'autres fichiers peuvent être précisés à l'aide du deuxième paramètre ou avec l'option --log-out.

Si le troisième paramètre ou --divisor est indiqué, il est utilisé comme multiplicateur de vitesse. Par exemple, la valeur « 2 » multiplie par 2 la vitesse de scriptreplay, « 0.1 » la divise par 10.

OPTIONS

Fichier contenant l'entrée de terminal de script.
Fichier contenant la sortie de terminal de script.
Fichier contenant la sortie de terminal de script et l’entrée.
Fichier contenant la sortie temporelle de script. Cette option outrepasse les paramètres à l'ancienne.
Alias pour -t, maintenu pour des raisons de compatibilité avec les options de la ligne de commande de script(1).
Fichier contenant la sortie de terminal de script. Alias obsolète pour --log-out. Cette option outrepasse les paramètres à l'ancienne.
Spécifier la manière d'utiliser le caractère CR (0x0D, retour chariot) dans les fichiers journaux. Le mode par défaut est auto, auquel cas CR est remplacé par un retour à la ligne dans le journal de l'entrée standard, sinon scriptreplay écrasera la même ligne. Les autres modes sont never et always.
Multiplier la vitesse d'affichage de la répétition (replay) par nombre. L'argument est un nombre à virgule flottante. Il est appelé diviseur car il divise les temps par ce facteur. Cette option outrepasse les paramètres à l'ancienne.
Définir le délai maximal entre les mises à jour de transcription à nombre secondes. L'argument est un nombre à virgule flottante. Cela peut être utilisé pour éviter les longues pauses quand la transcription est rejouée.
Afficher les détails de la session enregistrée dans le fichier de temps indiqué et quitter. La session doit être enregistrée au format advanced (avancé) (voir script(1)), option --logging-format, pour plus de détails).
Forcer scriptreplay à n'afficher que les flux indiqués. Les types de flux pris en charge sont in, out, signal ou info. Cette option est recommandée pour des journaux de plusieurs flux (comme --log-io) pour n'afficher que les données indiquées.
Afficher les informations de version et quitter.
Afficher l’aide-mémoire puis quitter.

EXEMPLES

% script --log-timing fichier.tm --log-out script.out
Le script a débuté, le fichier est script.out
% ls
<etc, etc>
% exit
Script terminé, le fichier est script.out
% scriptreplay --log-timing fichier.tm --log-out script.out

AUTEURS

Le programme scriptreplay a été écrit à l'origine par Joey Hess. Il a été réécrit en C par James Youngman et Karel Zak.

COPYRIGHT

Copyright © 2008 James Youngman
Copyright © 2008-2019 Karel Zak

C'est un logiciel libre ; consultez les sources pour les conditions de copie. Il n'y a AUCUNE garantie ; même pas de VALEUR MARCHANDE ou d'ADÉQUATION À UNE UTILISATION PARTICULIÈRE.

Diffusé sous licence GNU GPL version 2 ou postérieure.

VOIR AUSSI

script(1), scriptlive(1)

DISPONIBILITÉ

La commande scriptreplay fait partie du paquet util-linux, elle est disponible sur l’archive du noyau Linux.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <ccb@club-internet.fr>, Michel Quercia <quercia AT cal DOT enst DOT fr>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, Frédéric Delanoy <delanoy_f@yahoo.com>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, Christophe Sauthier <christophe@sauthier.com>, Sébastien Blanchet, Jérôme Perzyna <jperzyna@yahoo.fr>, Aymeric Nys <aymeric AT nnx POINT com>, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Yves Rütschlé <l10n@rutschle.net>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Philippe Piette <foudre-blanche@skynet.be>, Jean-Baka Domelevo-Entfellner <domelevo@gmail.com>, Nicolas Haller <nicolas@boiteameuh.org>, Sylvain Archenault <sylvain.archenault@laposte.net>, Valéry Perrin <valery.perrin.debian@free.fr>, Jade Alglave <jade.alglave@ens-lyon.org>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Alexandre Kuoch <alex.kuoch@gmail.com>, Lyes Zemmouche <iliaas@hotmail.fr>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Alexandre Normand <aj.normand@free.fr>, David Prévot <david@tilapin.org> et Jean-Philippe MENGUAL <jpmengual@debian.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

Octobre 2019 util-linux